Navigation – Plan du site

Présentation

La revue Genre & Histoire, revue électronique créée à l’initiative de l’association Mnémosyne (www.mnemosyne.asso.fr), est un espace de publication ouvert à toutes celles et tous ceux dont les recherches s’inscrivent dans le domaine des études du genre avec une attention plus particulière aux jeunes chercheur.es et étudiant·e·s (Master et Doctorat) d’histoire ainsi que d’autres disciplines – sociologie, philosophie, anthropologie, géographie, sciences politiques, sciences de l’éducation, littérature, civilisations, Staps, etc. – lorsque les travaux comportent une dimension historique. Outre des articles de recherche, la revue accueille différentes rubriques : itinéraires, résumés de travaux soutenus, bibliographies thématiques, comptes rendus. Revue soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS.

Depuis le 15 janvier 2020, le comité de rédaction de la revue Genre & Histoire est engagé dans le mouvement social contre la réforme des retraites, particulièrement préjudiciable aux femmes, mais également aux enseignant·es de tous les niveaux, aux chercheur·es, à tous les agents de la fonction publique et à tous les jeunes que les enseignant·es-chercheur·es forment à la vie professionnelle.
Le comité continue également de manifester son opposition à la future loi pluriannuelle de programmation de la recherche, dont les documents préparatoires font craindre qu'elle ne précarise encore plus les jeunes chercheur·es et rende plus difficiles les différentes formes de valorisation de la recherche auxquelles les revues électroniques participent. Les membres du comité participent aux actions du collectif des Revues en lutte, à consulter sur via le lien suivant :
https://universiteouverte.org/category/collectifs-mobilises/revues-en-lutte/.
Elles et ils invitent leurs lectrices et lecteurs à s’informer et à se mobiliser autour des actions relayées sur http://sauvonsluniversite.com et http://rogueesr.fr.

Le comité de rédaction

Dernier numéro en ligne
24 | Automne 2019
Genre et nations partitionnées

Sous la direction de Anne Castaing et Benjamin Joinau