Navigation – Plan du site

Yves Boquet, Géographes et géographies. De la connaissance de la terre à la compréhension des territoires

André Buisson
Référence(s) :

BOQUET Y., 2018, Géographes et géographies. De la connaissance de la terre à la compréhension des territoires, Dijon, EUD, coll. U21, 444 p.

Texte intégral

1Au fil de treize chapitres, Yves Boquet conduit ses lecteurs à travers l'évolution de la Géographie, de l'Antiquité à nos jours.

2Même si le propos de l'auteur n'est pas d'énoncer des principes nouveaux, ni même de proposer les résultats d'une recherche personnelle sur un thème innovant, la lecture de cet ouvrage permet de faire de belles rencontres… dans les biographies des savants auxquels il consacre un chapitre ou une partie de chapitre, ou bien des réponses à des questions. Par exemple, comment un maire perspicace (Christian Pierret) a-t-il monté un festival international de géographie (le FIG) sur un évènement oublié ? Qui savait que c'est à Saint-Dié-des-Vosges qu'a été dessinée la première carte mentionnant les Amériques ? Occasion pour l'auteur de s'interroger sur les buts du géographe : l'échelle, les temporalités, les territoires…

3Du chapitre 2 au chapitre 7, c'est en quelque sorte l'histoire de la Géographie que nous raconte Y. Boquet, principalement à travers les principaux fondateurs de cette science. D'Eratostène à Pierre Gourou, de nombreuses pages de la création de la discipline sont tournées pour le lecteur. Bien que principalement biographiques, ces 160 pages du livre sont importantes pour placer chronologiquement les savants les uns par rapport aux autres, mais également pour voir évoluer la science et la conscience du géographe. L'école française de géographie est bien sûr au cœur de la réflexion, avec notamment les grands maîtres comme P. Vidal de la Blache, qui jalonnent chacun des chapitres. Les listes de thèses qui accompagnent certains paragraphes sont éclairantes de l'influence exercée par les professeurs sur les élèves… même si l'on voit émerger quelques "vilains petits canards" qui réussissent à échapper à l'emprise intellectuelle de leur maître (et quelquefois à fonder leur propre école, comme Maurice Pardé et l'hydrologie française).

4A partir du chapitre 8, après avoir tourné la page de la "géographie coloniale" rebaptisée pudiquement géographie tropicale avec la personnalité de Pierre Gourou, c'est au tour des concepts d'être passés en revue, avec l'économie spatiale et ses théoriciens (ch. 8), la géographie sociale (ch. 9), la Nouvelle géographie (ch. 10), la géographie culturelle (ch. 11) et les nouvelles techniques de la géographie (ch. 12).

5Le dernier chapitre est consacré aux perspectives, avec "quelles géographies pour demain ?" où sont énoncés les nouveaux courants, comme la "géographie des risques", promise à un bel avenir avec les changements climatiques et sociétaux auxquels le 21e siècle nous expose.

6Par sa construction, l'ouvrage peut ainsi être consulté autour d'un thème ou d'un chercheur. Conçu comme une "histoire", l'ouvrage est organisé de manière chronologique. Il s'agit bien sûr d'un "manuel" de travail, mais chacun des chapitres peut être lu et étudié indépendamment des autres, grâce à une présentation claire qui débute par des mots clés (notions, personnalités, lieux...) et se termine par une bibliographie importante. Trois index en fin de volume (personnes, lieux, notions) en font un livre de consultation très commode.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

André Buisson, « Yves Boquet, Géographes et géographies. De la connaissance de la terre à la compréhension des territoires », Géocarrefour [En ligne], Comptes rendus inédits, mis en ligne le 05 février 2019, consulté le 16 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/geocarrefour/12289

Haut de page

Auteur

André Buisson

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Géocarrefour

Haut de page
  • OpenEdition Journals