Navigation – Plan du site

Pascal Boniface, Hubert Védrine, Atlas des crises et des conflits

André Buisson

Texte intégral

1« Comment va le monde… et comment ira-t-il demain ? ». Voilà en résumé les questions que chacun de nous peut se poser. A travers ce livre, les auteurs fournissent des réponses –leurs réponses – à ces questions, en trois chapitres successifs : 1/ les causes (9 dossiers), 2/ les crises et les conflits (6 dossiers), 3/ Les scénarios d'avenir (9 dossiers). Chaque dossier est présenté de façon claire et succincte sur une double page, avec en page de gauche un texte aux termes bien pesés et en page de droite une cartographie très explicite de la situation. Les auteurs du livre sont des spécialistes des relations internationales, Pascal Boniface est directeur de l’IRIS (Institut des relations internationales et stratégiques @PascalBoniface www.pascalboniface.com www.iris-france.org et Hubert Védrine a été successivement conseiller diplomatique, porte-parole puis Secrétaire général de l’Elysée sous François Mitterand, et ministre des Affaires étrangères de Jacques Chirac de 1997 à 2002.

2L'ouvrage débute par une mise en contexte, manière de « planter le décor », et il est évident que ce dernier ne fait pas rêver : l’Occident porterait-il la responsabilité de tous les conflits survenus et à venir ? Malgré la Société des Nations (SDN) et l'Organisation des Nations Unies (ONU), « le monde reste profondément divisé » (p  12) et les « Etats faillis » (p. 24) sont des proies faciles pour les trafiquants de tous ordres.

3Le dossier des conflits est important (p   34) et la méthode des auteurs est implacable, et s’applique en trois temps : « les origines », « la crise actuelle » et « les scénarios ». Les « crises et les conflits » passent en revue tour à tour chaque continent : en Europe, de manière globale, les routes migratoires exacerbent les tensions entre Est et Ouest et on voit s’ériger de nouveaux « murs » (voir également Lambert et Zanin, 2019, p   46-47). Des cas précis sont ensuite examinés (Kosovo, Balkans), puis c'est le tour des tensions entre les pays à la marge comme l’Arménie/Azerbaïdjan, la Turquie/Arménie, la Turquie/Kurdistan. Puis, sont examinées les situations de la Russie et de ses marges (Russie/Ukraine, Russie/Géorgie, Russie/Pays Baltes, Tchétchénie et Caucase Nord), des Amériques (les Etats Unis, Cuba/USA, Mexique et Amérique centrale, Colombie, Vénézuela), du Moyen-Orient (Israël/Palestine/Pays Arabes, Syrie, Liban, Israël/Iran, Iran/USA sur lequel l’actualité très récente pointe à nouveau par Yémen interposé, Iran/Arabie Saoudite, Lybie, qui aurait certainement mieux trouvé sa place dans le chapitre suivant, Irak, Yémen, Qatar/Arabie Saoudite). L’Afrique (Sahara, Mali/Sahel, Nigéria, RDC, Grands Lacs, Sud-Soudan, République Centrafricaine, Ethiopie/Erythrée, Somali) et enfin l’Asie (l’émergence de la Chine, la mer de Chine, Chine/Taïwan, Chine/Japon, Tibet, Xinjiang, Corée, Myanmar, Afghanistan, Asie Centrale, Inde/Pakistan) complètent ce tour d'horizon.

4Les scénarios d’avenir semblent, malgré les bases posées dans les décennies précédentes, suspendus aux décisions et aux actes de Donald Trump (p   140). Pour autant, depuis 2016, une nouvelle structuration du monde surgirait-elle des changements politiques ? Les velléités de conquête chinoise par les nouvelles routes de la soie (p   116-117 ; voir encore M. Bruneau, 2017), l’expansionnisme russe et le « repli sur soi » paradoxal des Etats Unis d’Amérique font que le nom du président Trump revient le plus fréquemment aujourd’hui comme facteur de désordre et de division… aux côtés de V. Poutine ou de Xi Jing Ping… ou de réorganisation d'un monde nouveau dont chacun des trois aurait les clés (à condition d'être le premier). Si les auteurs arrivent à faire briller une lueur d'espoir à la fin de ce livre (« Malgré les apparences, les conflits diminuent ! », p   148), il est évident que de nombreux dossiers portent plutôt au pessimisme (par exemple : « L'illusion d'un monde en paix », p   12; « Des erreurs qui coûtent cher », p   18; « Les nouvelles menaces se mondialisent », p   146).

5La cartographie est très colorée, avec un nombre important de détails… qui font penser à l’émission télévisée « Le dessous des cartes ». Le texte est écrit dans un style très percutant, comme pour mieux frapper le lecteur. L’ouvrage servira largement au grand public pour clarifier des situations régionales ou mondiales quelquefois assez absconses.

Haut de page

Bibliographie

LAMBERT N., ZANIN C., 2019, Mad Maps, Paris, A. Colin. CR https://journals.openedition.org/geocarrefour/12793

BRUNEAU M., 2018, L'Eurasie, Paris, CNRS. CR https://journals.openedition.org/geocarrefour/12318

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

André Buisson, « Pascal Boniface, Hubert Védrine, Atlas des crises et des conflits  », Géocarrefour [En ligne], Comptes rendus inédits, mis en ligne le 01 octobre 2019, consulté le 16 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/geocarrefour/12812

Haut de page

Auteur

André Buisson

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Géocarrefour

Haut de page
  • OpenEdition Journals