Navigation – Plan du site

Charte éthique de la revue Géocarrefour

Texte intégral

1Géocarrefour est une revue scientifique à comité de lecture. A ce titre, la revue s’engage résolument à respecter les normes les plus contraignantes d’éthique de la publication et à s’assurer de la transparence du processus de sélection et de publication des articles de recherche. La revue veille à l’intégrité de la construction et de la diffusion des connaissances scientifiques, en suivant les recommandations du Committee on Publication Ethics (COPE) : cette organisation promeut les « meilleures pratiques » en matière de publication scientifique. Toutes les parties impliquées – à savoir les auteurs, le comité de rédaction et les relecteurs – s’engagent à les respecter à chaque étape du processus éditorial. L’objectif est de s’assurer que ce qui est publié est exact et produit conformément aux normes éthiques de la communauté scientifique. Pour s’assurer de l’absence de plagiat, le secrétariat de rédaction utilise le logiciel Quetext. Les normes s’appliquent à l’ensemble des contributeurs de la revue.

Le comité de rédaction

2Le comité de rédaction s’assure du respect des normes éthiques qui sont reconnues internationalement en matière d’édition scientifique. Il met en œuvre l’ensemble des mesures possibles contre toute mauvaise pratique de publication.

3Le comité de rédaction a la responsabilité de décider si un article doit être rejeté ou accepté pour publication. Cette décision est fondée sur l’importance, l’originalité, la clarté et la pertinence du contenu du manuscrit soumis au regard de la ligne éditoriale de la revue (grille d’expertise disponible en ligne). Le comité de rédaction s’appuie sur les rapports d’évaluation des articles transmis et anonymisés pour prendre l’une des quatre décisions suivantes à l’égard d’un manuscrit : (a) acceptation en l’état, (b) acceptation sous réserve de modifications mineures (c) acceptation sous réserve de modifications majeures, (d) refus de publication. Le comité de rédaction prend une décision finale (positive ou négative) en fonction de la prise en compte par les auteurs des remarques, des suggestions et des commentaires que les relecteurs ont formulés à leur attention. Lorsque les relecteurs ont demandé des modifications majeures, le comité de rédaction sollicite à nouveau leur avis au sujet de la version révisée du manuscrit.

  • Le comité de rédaction veille à ce que tous les documents soumis à la revue restent confidentiels pendant l’ensemble du processus d’évaluation. Aucune information relative à un article soumis n’est fournie à quiconque (hormis les auteurs, les relecteurs, les éditeurs et les membres du comité de rédaction).

  • Le comité de rédaction s’engage à respecter un délai de 12 semaines entre la soumission d’un article et son évaluation par les pairs.

  • Le comité de rédaction s’assure que l’anonymat des évaluateurs est préservé.

  • Les éditeurs n’ont pas de conflit d’intérêts relatifs aux articles et aux auteurs qu’ils suivent au cours du processus éditorial.

  • Le comité de rédaction examine l’ensemble des articles soumis de manière équitable et indépendamment de tout soutien externe. En particulier, les articles soumis pour les numéros spéciaux ou les varia sont évalués de la même manière, c’est-à-dire sur leur mérite académique et sans aucune influence.

  • Le comité de rédaction assure ses fonctions de manière équilibrée, objective et équitable : les manuscrits soumis sont évalués pour leur contenu intellectuel sans discrimination fondée sur le sexe, l’orientation sexuelle, les convictions religieuses ou politiques et l’origine des auteurs quelles quel soit.

4Tout écart par rapport aux normes éthiques doit être signalé directement au comité de rédaction, qui s’engage à réagir le plus rapidement possible face aux inconduites et au plagiat (corrections, rétractations et excuses) afin de préserver l’intégrité des contributeurs et des institutions concernés.

5Quelle que soit la date de publication, le comité de rédaction enquête sur toute allégation d’erreur ou d’inconduite, en donnant la parole à toutes les parties impliquées. La documentation associée aux plaintes est conservée.

6Le comité de rédaction est disposé à publier des corrections, des clarifications, des rétractations et des excuses en cas de besoin.

Les auteurs

7La publication des articles sur la plateforme https://journals.openedition.org/​geocarrefour/​ n’est soumise à aucun frais. Les auteurs ne sont donc facturés à aucun stade du processus de publication d’un article.

8Les auteurs confirment que l’article soumis n’est pas évalué ou accepté pour publication ailleurs.

9Les auteurs confirment que le contenu de l’article est original. Lorsqu’une partie du contenu a été soumis ou publié ailleurs, les auteurs citent ces sources et fournissent au comité de rédaction une copie de ces textes.

10Les auteurs reconnaissent et citent le contenu reproduit à partir d’autres sources.

11Les auteurs s’engagent à obtenir la permission de reproduire tout contenu provenant d’autres sources.

12Les auteurs assurent qu’ils ont tous participé activement à l’élaboration du contenu de l’article.

13Les auteurs confirment qu’ils ont tous approuvé la version soumise du manuscrit.

14Les auteurs veillent à conserver les données associées au manuscrit soumis. Ils doivent donner accès à ces données, sur demande raisonnable du comité de rédaction ou des relecteurs.

15Les auteurs s’engagent à répondre aux demandes du comité de rédaction dans le cadre du processus d’évaluation par les pairs dans un délai raisonnable.

16Les auteurs doivent répondre aux demandes de renseignements en cas de suspicion d’erreurs ou d’inconduite ; ils s’engagent à corriger, à se rétracter et à s’excuser s’ils sont reconnus coupables d’un comportement contraire à l’éthique (comme le plagiat ou l’utilisation de données frauduleuses).

17Les auteurs informent rapidement le comité de rédaction si une erreur significative est trouvée dans leur article (par exemple une erreur de calcul ou une erreur expérimentale). Ils doivent alors coopérer avec le comité de rédaction pour publier un avis rectificatif ou retirer le document lorsque cela est jugé nécessaire.

18Les auteurs s’assurent que toutes les études impliquant des sujets humains ou animaux sont conformes aux lois et aux exigences nationales, locales et institutionnelles. Le cas échéant, ils attestent, document à l’appui, que l’approbation a été demandée et obtenue.

19Les auteurs doivent obtenir l’autorisation expresse des sujets humains et respecter leur vie privée.

20Les auteurs doivent déclarer tout conflit d’intérêts potentiel, à n’importe quelle étape du processus de publication.

Les relecteurs

21Les manuscrits soumis à la revue sont évalués en double aveugle : les auteurs ne connaissent pas l’identité des relecteurs, de même que les relecteurs ne connaissent pas l’identité des auteurs. Chaque article est évalué par au moins deux relecteurs. Si l’évaluation des relecteurs diverge, alors des avis complémentaires sont sollicités par le comité de rédaction.

22Les relecteurs contribuent au processus d’évaluation et de décision. Ils ont pour objectif d’aider le comité de rédaction à prendre des décisions éditoriales. Ils s’efforcent aussi de soutenir les auteurs dans l’amélioration de la qualité des articles.

23Lorsqu’un relecteur sélectionné ne se sent pas qualifié pour évaluer un manuscrit ou bien lorsqu’il prend conscience que sa révision est impossible en un laps de temps opportun, il doit en informer le comité de rédaction et se retirer du processus d’évaluation et de révision.

24Les relecteurs évaluent les manuscrits de manière objective.

25Ils s’engagent à ne divulguer aucune information sur l’article en dehors de l’équipe éditoriale et du processus d’évaluation par les pairs. Tous les manuscrits reçus pour examen doivent être traités comme des documents confidentiels. Les relecteurs ne doivent conserver aucune copie de l’article en cours de révision.

26Les relecteurs acceptent de participer au processus d’évaluation par les pairs de manière aussi objective que possible afin de promouvoir la qualité élevée des articles publiés. Les relecteurs doivent exprimer clairement leur point de vue et l’appuyer sur des arguments appropriés. Toute critique personnelle des auteurs est inappropriée.

27Les relecteurs doivent identifier, s’ils en ont connaissance, des travaux publiés pertinents qui n'ont pas été cités par les auteurs.

28Les relecteurs doivent informer, s’ils en ont connaissance, l’équipe éditoriale de tout contenu publié ou soumis qui est en substance similaire à celui en cours d’évaluation.

29Les relecteurs doivent déclarer tout conflit d’intérêts (financier, institutionnel, collaboratif ou autre) en ce qui concerne les articles et les auteurs.

Actions suite à une inconduite

30Les comportements non éthiques peuvent être portés à la connaissance de l’équipe éditoriale à tout moment et par quiconque.

31Des éléments de preuve suffisants doivent être fournis pour qu’une enquête soit ouverte.

32Le comité de rédaction peut ouvrir une enquête à tout moment. Il est contraint à la confidentialité tant que le résultat du travail d’enquête n’a pas été confirmé.

33Toutes les parties impliquées dans une faute professionnelle présumée doivent être informées des étapes de l’enquête et des conséquences possibles.

34Toutes les parties doivent avoir la possibilité de répondre à toute allégation.

35Lorsqu’une inconduite est constatée, les options suivantes peuvent être envisagées : a) information des parties en cas de malentendu ou de mauvaise compréhension de la charte éthique et des règles de publication ; (b) envoi d’une lettre officielle détaillant l’infraction et mettant l’auteur en garde contre de futures pratiques abusives ; (c) retrait formel d’un article de la revue avec des excuses appropriées auprès des personnes ou des institutions concernées ; d) embargo sur tout nouveau manuscrit soumis par l’auteur pendant une période définie ; e) signalement du problème à l’employeur de l’auteur pour complément d’enquête et suite à donner ; f) information d’une instance ayant autorité pour traiter la plainte. Ces différentes options peuvent se cumuler en fonction de la gravité de la situation.

36Un avis de rétractation doit identifier clairement l’article retiré (en précisant le titre et les auteurs) et indiquer qui rétracte l’article. Les avis de rétractation mentionnent toujours les raisons de la rétractation en s’efforçant de distinguer l’erreur honnête (par exemple une erreur de calcul) de l’inconduite (par exemple le plagiat ou la fabrication de données frauduleuses).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Charte éthique de la revue Géocarrefour », Géocarrefour [En ligne], mis en ligne le 26 juin 2020, consulté le 13 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/geocarrefour/15918

Haut de page

Droits d’auteur

© Géocarrefour

Haut de page
  • OpenEdition Journals