Navigation – Plan du site

AccueilVie de la revueComptes rendus inéditsEuropa, Políticas Públicas y Gobe...

Europa, Políticas Públicas y Gobernanza. Las Ideas y las Redes de un Academico Europeista. En recuerdo de Francesc Morata

André Suchet
Référence(s) :

CANCELA OUTEDA C., DURA GUIMERA A.& NOFERINI A.(Eds.), 2016, Europa, Políticas Públicas y Gobernanza. Las Ideas y las Redes de un Academico Europeista. En recuerdo de Francesc Morata, Santiago de Compostela, Andavira, 304 p.

Texte intégral

  • 1 Tilmann Morata est actuellement fonctionnaire européen, directeur général de l’action pour le clima (...)

1Cet ouvrage international dresse un état des lieux des thématiques, des influences et des implications du travail de recherche mené par Francesc Morata et son équipe dans le cadre de l’IUEE (Institut Universitari d'Estudis Europeus http://selene.uab.es/​_cs_iuee/​) puis du Centre d’excellence Jean Monnet MERITER (Mediterranean Territorial Cooperation) de l’Université Autonome de Barcelone. Diplômé en Sciences économiques et en Droit, formé notamment à l’European University Institute de Florence par le politiste français Yves Mény, professeur invité dans une dizaine de pays du monde au cours de sa carrière et notamment en France à Sciences Po Paris, Francesc Morata était à Jean Monnet ad personam professeur et professor catedrático en science politique de l’Université Autonome de Barcelone. Homme de réseaux scientifiques et plusieurs fois lauréat de financements européens, il connectait la recherche espagnole, française et italienne au plan international. Francesc Morata i Tierra, de son nom complet, est décédé prématurément de maladie en juin 2014. Ce livre académique est ainsi également un hommage posthume avec, au départ, un témoignage de son fils Tilmann. Un fils auquel le professeur Morata semble avoir transmis le goût de la chose publique et de l’Europe1 puisqu’il évolue désormais au sein de la commission européenne.

2Plus personnellement, cette recension est motivée par mon souhait de rendre également hommage à Francesc Morata pour lequel j’ai trop brièvement travaillé dans le cadre du projet COOP-RECOT au printemps 2013 sur proposition de Thomas Perrin, un ancien collègue de promotion doctorale à l’UMR PACTE de Grenoble qui bénéficiait alors d’un post-doctorat dans ce cadre à Barcelone. Je garde en mémoire nos échanges et ses recommandations. Francesc Morata était de toute évidence une personnalité inspirante.

  • 2 Professeur titular à la Faculté des sciences sociales et de la communication de l’Université de Vig (...)
  • 3 Professeur titular au Département de géographie de l’Université autonome de Barcelone.
  • 4 Professeur asociado au Département de Sciences Politiques et Sociales de l’Universitat Pompeu Fabra

3Organisé en 2016 et diffusé depuis 2017 par trois universitaires espagnols en géographie et en science politique ––Celso Cancela Outeda2, Antoni Durà Guimerà3 et Andrea Noferini4––, ce volume d’hommage, de transmission et de recherche comporte une vingtaine de chapitres du plus grand intérêt sur le thème des politiques publiques, de la gouvernance des territoires et de la construction européenne. L’ensemble est majoritairement rédigé en espagnol castillan, mais certains textes sont en catalan, en italien ou en anglais. L’édition formelle est particulièrement esthétique, ce qui n’est pas toujours facile pour 300 pages si denses de texte.

  • 5 Voir notamment à ce sujet l’ouvrage et manuel très diffusé en Italie mainte fois cité dans cette pa (...)

4L’ouvrage est structuré en quatre parties. La première partie s’intéresse au processus d’intégration européenne à travers les politiques publiques et le rôle des institutions5. Nuria Font rapporte notamment les études concernant la politique environnementale de l’Union européenne, et notamment celles de Francesc Morata. Suivant la même démarche, Massimo Morisi traite des mécanismes de légitimation des politiques publiques. Joan Subirats s’intéresse aux politiques publiques en prise à ce qu’il considère un changement d’époque caractérisé par « la crise du travail » et la fragilité familiale facteur d’exclusion et d’isolement. Il faut noter que ce dernier, strictement universitaire au moment d’écrire ce texte, s’est engagé peu après en politique, conseiller puis adjoint au maire de Barcelone en charge de la culture, de l’éducation et des sciences, il vient d’être nommé ministre de l’Enseignement supérieur.

5La deuxième partie traite du principe de gouvernance multi-niveaux, des réseaux d'acteurs et des régions en Europe, notamment à la suite et en référence au livre dirigé par Francesc Morata (2004) qui fait référence à ce sujet. Mónica López-Viso et Constantino Cordal-Rodríguez traitent par exemple de la participation des collectivités locales à la gestion partagée des Fonds structurels européens. Thomas Perrin présente les recherches de Francesc Morata ou de ses continuateurs concernant la mobilisation des régions dans la gouvernance infra-étatiques de l’Union Europe, le néo-régionalisme. Stelios Stavridis, toujours dans cette seconde partie, montre la complexité du rôle des assemblées parlementaires dans la gouvernance multi-niveaux des régions de la Méditerranée.

6La troisième partie concerne les frontières et les formes de coopération territoriale en Europe, avec une attention naturellement particulière concernant la situation en Espagne. José Luis de Castro Ruano discute par exemple comment l’Eurorégion Aquitania-Euskadi se transforme avec l’incorporation Navarra, Limousin et Poitou-Charentes. L’étude des recompositions territoriales au moment d’une fusion ou d’une intégration des régions étant une question particulièrement intéressante en géographie politique. Deux autres chapitres de cette partie sont consacrés à la question transfrontalière, et notamment aux mécanismes de coopération transfrontalière dans le système européen d’intégration. Igor Filibi qualifie notamment la coopération transfrontalière d’innovation démocratique et de forme d’adaptation dans un contexte de crise démocratique à partir des analyses et des concepts de Mark Warren, politiste canadien proche des idées tocquevilliennes.

7La quatrième et dernière partie revient plus fondamentalement sur la contribution de Francesc Morata au transfert de connaissances entre le monde académique et les instances politiques, l’administration publique et plus largement la société. Le parcours et les méthodes de Francesc Morata, maintes fois lauréat de financements locaux et internationaux, apparaissent comme un exemple particulièrement instructif d’une manière de « faire de la recherche en Europe ».

8Bien au-delà des souvenirs personnels que j’évoquais et d’un hommage universitaire d’envergure, revenir aujourd’hui alors que cet ouvrage est publié depuis plusieurs années me semble justifié. En effet, ce volume mérite l'attention pour au moins trois raisons sur lesquelles je souhaite insister. Premièrement, de par l’origine des auteurs, la vingtaine de chapitres du livre permet d’élargir très nettement nos références internationales, trop souvent uniquement anglo-saxonnes. Deuxièmement, les textes sont variés au plan thématique, théorique et géographique, mais partagent certains postulats communs concernant le projet européen, postulats qu’il faut dire plutôt europhiles que critiques et marxistes. Cette cohérence axiomatique des recherches donne un effet d’école au livre. Enfin, et c’est l’un des apports essentiels de l’ouvrage, la moitié des études aborde à la fois les conditions de production d’une connaissance, le cadre d’analyse fondamental, les principaux résultats mais aussi les enjeux de ces derniers au plan civil et politique. Il constitue en cela un éclairage pour ne pas dire un document remarquable concernant les liens entre recherche et société.

Haut de page

Bibliographie

FABBRINI S. & MORATA F. (Eds.), 2002, L'Unione Europea : le politiche pubbliche, Roma, Laterza.

MORATA F. (Ed.), 2004, Gobernanza multinivel en la Unión Europea, Valencia, Tirant lo Blanch.

Haut de page

Notes

1 Tilmann Morata est actuellement fonctionnaire européen, directeur général de l’action pour le climat et en charge de la « finance soutenable » à Bruxelles.

2 Professeur titular à la Faculté des sciences sociales et de la communication de l’Université de Vigo.

3 Professeur titular au Département de géographie de l’Université autonome de Barcelone.

4 Professeur asociado au Département de Sciences Politiques et Sociales de l’Universitat Pompeu Fabra.

5 Voir notamment à ce sujet l’ouvrage et manuel très diffusé en Italie mainte fois cité dans cette partie de l’ouvrage de Fabbrini & Morata (Eds.) (2002).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

André Suchet, « Europa, Políticas Públicas y Gobernanza. Las Ideas y las Redes de un Academico Europeista. En recuerdo de Francesc Morata  », Géocarrefour [En ligne], Comptes rendus inédits, mis en ligne le 10 juillet 2022, consulté le 08 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/geocarrefour/19959

Haut de page

Auteur

André Suchet

Maître de conférences HDR, Université de Bordeaux, Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, LACES. andre.suchet@u-bordeaux.fr a.suchet@wanadoo.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search