Navigation – Plan du site

AccueilRubriques électroniquesComptes rendus inédits2022Fanny Taillandier,Delta

2022

Fanny Taillandier,Delta

André Buisson
Référence(s) :

Taillandier F., 2022,Delta(Empires III), Paris, Le Pommier, coll. Symbiose, 190 p.

Texte intégral

  • 1 En introduction, l’auteure indique que « Ce texte, accompagné des installations poèmes présentées à (...)

1Le delta du Rhône est le sujet de cette évocation historico-littéraire1. Le récit/la visite s’effectue en trois temps (à partir de trois lieux) :l’avenue de Camargue, à Trinquetaille, qui forme le point de départ, puis le They de la Gracieuse, à Salin-de-Giraud et, enfin, l’étang du Ponant, à La Grande Motte. Cette e itinérance nous mène aux trois pointes du triangle, qui est à la fois la forme même du delta du Rhône et celle de la lettre grecque Δ.

2Qui nous conduit ?Tout d’abord, l'autrice suit un piéton anonyme (un jeune garçon qui fume un pétard) que nous perdons rapidement de vue dans la friche industrielle bordant l’avenue de Camargue. Pourquoi cette avenue ?Elle est le point de départ de la route qui, franchissant le pont de Trinquetaille, s'enfonce dans l'espace camarguais. D’autres guides vont suivre, anciens ou modernes, comme Jason et ses Argonautes, Van Gogh ou les trois Maries de la Bible.

3Le They de la Gracieuse, notre seconde étape, ne s’atteint pas aisément :il faut marcher dans le sable du delta sur plus de six kilomètres pour atteindre la pointe de cette flèche de sable qui fait face à Fos-sur-Mer. Ce lieu désertique permet d’évoquer la Camargue rêvée, celle où l’homme ne met pas le pied, face à la« colonisation »industrielle de Salin-de-Giraud, due à Péchiney et Solvay.

4L’étang du Ponant, l’aboutissement de notre promenade, limite La Grande Motte à l’Est. Artificiel, creusé en 1966, conçu pour lisser les crues du Vidourle dont des bras le traversent, il ne fut à l’origine qu’un grau, une passe reliant la mer à l’intérieur des terres :Louis IX (saint Louis)serait passé par là pour partir en croisade. Les acteurs ici, ce sont les architectes, quiœuvrèrent dans le cadre de la mission (Pierre) Racine ou Mission Interministérielle d’Aménagement Touristique du Littoral du Languedoc-Roussillon.

5Nous sommes (bien) accompagnés dans ce cheminement initiatique. Tour à tour, chacun des acteurs de la formation du delta nous prend la main et nous faisons avec lui un bout de chemin :l'ingénieur des Ponts et Chaussées Poulle qui dessina le plan d'endiguement du Rhône, puisVincent Van Gogh et… face à eux Frédéric Mistral et Folco de Baroncelli… et enfin Jean Balladur :la boucle est bouclée, la Camargue s'est dévoilée à nous, terre sauvage des chevaux blancs (le mythe de Crin Blanc) et des taureaux noirs, terre conquise par l'industrie ou par le tourisme. Mais toute cette formation s'est faite par l'affrontement :les cabanes de Beauduc face au plan Racine, les Gitans face au pouvoir policier, le déplacement forcé des Indochinois pour la riziculture ou celui des ouvriers italiens, grecs… pour l'industrialisation de Salin-de-Giraud.

6Le delta du Rhône oscille donc entre utopie et réalité, de saint Louis qui bâtit Aigues Mortes pour partir en croisade, à Frank Gehry construisant la tour Luma comme un gigantesque nuraghe sarde en bordure d'Arles pour la fondation Hoffman, et face à eux le Museon Arlaten ou le pèlerinage des Gitans à sainte Sara. Fanny Taillandier nous promène entre ces réalités extrêmes, dans un conte envoûtant, où la Camargue est notre métropolitaine terre de conquête.

Haut de page

Notes

1 En introduction, l’auteure indique que « Ce texte, accompagné des installations poèmes présentées à Aigues-Mortes et au phare de l’Espiguette en 2022, appartient au cycle ouvert « Empires ». Le cycle empires commencé en 2018 comprend à ce jour deux romans publiés chez Seuil ». Auparavant, en 2018, l’exposition « Paradisiaque. De Fos-sur-Mer à La Grande Motte, entre rêves et béton » (au Musée départemental Arles antique) a fourni une rétrospective photographique sur l’aménagement du delta du Rhône décidé par l’Etat dans les années 1960-1970, à travers trois sites au destin différent : Fos-sur-Mer, La Grande Motte et le Parc naturel régional de Camargue.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

André Buisson, « Fanny Taillandier,Delta »Géocarrefour [En ligne], Comptes rendus inédits, mis en ligne le 14 novembre 2022, consulté le 05 février 2023. URL : http://journals.openedition.org/geocarrefour/20954 ; DOI : https://doi.org/10.4000/geocarrefour.20954

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université Jean Moulin Lyon 3
  • Logo Université Jean Monnet Saint-Etienne
  • Logo Ecole normale supérieure de Lyon
  • Logo Université Lumière Lyon 2
  • Logo Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon (ENSAL)
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search