Skip to navigation – Site map

HomeSupplements Book reviews2022Jacques Gonzales, Décrire la Terr...

2022

Jacques Gonzales, Décrire la Terre, écrire le monde, Le livre du bicentenaire de la société de géographie 1821-2021

Glénat, 2021, 271 p.
Philippe Boulanger
Bibliographical reference

Jacques Gonzales, Décrire la Terre, écrire le monde, Le livre du bicentenaire de la société de géographie 1821-2021, Glénat, 2021, 271 p.

Full text

1Jacques Gonzales nous présente un livre d’une grande qualité, à la fois inédit et exceptionnel, sur un sujet majeur de l’histoire de la géographie française et mondiale. En effet, la Société de géographie, installée boulevard Saint-Germain à Paris, vient de fêter son bicentenaire en décembre 2021. Première société de ce type au monde (qui en compte une centaine à la fin du XIXe siècle), elle a été créée par d’illustres fondateurs de la géographie moderne comme Alexander Von Humboldt qui a aussi fondé la société de géographie de Berlin en 1829.

2Depuis le début du XIXe siècle, la Société de géographie a été le centre de l’organisation et de la promotion des plus grandes expéditions en Afrique (celle de René Caillé vers la ville mythique de Tombouctou entre 1824 et 1828, récompensée d’un prix par exemple), en Asie (la croisière jaune de Citroën en 1831-1832), dans le monde polaire mais aussi aux États-Unis au moment de la conquête de l’Ouest ou dans l’empire tsariste. Elle demeure un lieu fondamental de la communauté des géographes, d’échanges et de connaissances entre tous les passionnés de cette discipline provenant de différentes origines professionnelles (ingénieurs, médecins, officiers militaires, explorateurs, universitaires, etc.). En cela, la Société conserve sa vocation de société savante et de promotion de la géographie par des conférences, des remises de prix pour des productions scientifiques, des colloques sur des thèmes très divers. Pourtant, aucun ouvrage ne s’était intéressé à en comprendre la richesse culturelle et professionnelle, la diversité scientifique et la spécificité institutionnelle. Jacques Gonzales nous propose pour toutes ces raisons un ouvrage brillant, abondamment illustré de documents issus d’un fond d’archives à son tour exceptionnel. Il restitue avec une grande clarté de style la valeur historique de la Société de géographie tout en nous rappelant que son rayonnement mondial se maintient à haut niveau.

3 L’ouvrage s’articule en six chapitres selon une démonstration chronologique : la fondation de la Société en 1821, Jomard et la Société, les Trente-cinq glorieuses entre 1840 et 1870, d’une guerre à l’autre de 1870 à 1914, la Société pendant la Grande Guerre, la Société et les mutations de la géographie française depuis 1946. Sur le plan scientifique, tout en étant accessible au plus grand nombre, l’argumentation est riche d’informations peu ou pas développées dans bon nombre d’ouvrages d’histoire de la géographie. Entre autres exemples, nous apprenons que la Société a été un lieu de production scientifique entre les frères de Martonne (l’officier Édouard et l’universitaire Emmanuel) à la fin des années 1930, lesquels exercent un rôle essentiel pour la préservation des fonds archivistiques et cartographiques face à l’occupant allemand durant la Seconde Guerre mondiale. Ceux-ci ont été déménagés dans le département des Cartes et Plans de la Bibliothèque nationale de France en 1942 où ils sont encore conservés aujourd’hui. Nombreux sont ainsi les faits contés et expliqués qui nous rappellent également que tous les grands géographes français (voire étrangers) ont été membres de cette institution, comme Élisée Reclus, Vidal de la Blache ou Paul Claval. Bien d’autres intellectuels de renom l’ont été tout autant comme Jules Vernes ou André Gide. Nous apprenons aussi beaucoup, outre les grandes expéditions du XIXe siècle, sur l’organisation de grands projets à vocation mondiale, annoncés souvent à l’occasion des congrès géographiques et des grandes expositions universelles ou coloniales dont Paris était le centre. L’un des plus célèbres est l’adoption du projet du canal de Panama lors du congrès international des sciences géographiques sous la présidence de Ferdinand de Lesseps en 1879, lequel devient président de la Société de géographie en 1881. Après maintes difficultés, le Canal est inauguré en 1913 et constitue encore aujourd’hui l’une des grandes routes stratégiques maritimes.

4 Enfin, nous pouvons souligner la qualité de l’iconographie choisie et la diversité des illustrations présentées : des photographies d’époque (celles des frères Reclus en 1889 ou des grandes expéditions polaires au XXe siècle par exemple), des reproductions de cartes anciennes (celle ethnographique de l’Europe de 1919 par exemple) ou de documents manuscrits, des cartes de synthèse produites pour la clarté de la démonstration, etc. La plupart de ces documents originaux, ignorés du plus grand nombre, sont issus des fonds propres de la Société conservés au département des Cartes et Plans de la BNF. Sans nul doute, cet ouvrage fait déjà date tant l’argumentation est de qualité et l’ouvrage singulier par son approche la plus complète en faveur de la communauté des géographes et de la géographie. Jacques Gonzales nous restitue, après des années de travail, une œuvre remarquable qui rappelle le rôle essentiel que la Société a joué dans l’histoire de la géographie française et mondiale depuis deux siècles.

Top of page

References

Electronic reference

Philippe Boulanger, “Jacques Gonzales, Décrire la Terre, écrire le monde, Le livre du bicentenaire de la société de géographie 1821-2021Revue de géographie historique [Online], Book reviews, Online since 06 January 2022, connection on 09 August 2022. URL: http://journals.openedition.org/geohist/2905; DOI: https://doi.org/10.4000/geohist.2905

Top of page

About the author

Philippe Boulanger

By this author

Top of page

Copyright

CC BY-NC-ND 4.0

Creative Commons - Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International - CC BY-NC-ND 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/

Top of page
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search