Navigation – Plan du site

AccueilNuméros67DossierAu royaume des arbres. La forêt, ...

Dossier

Au royaume des arbres. La forêt, tiers-espace dans la poésie yiddish de Rachel Korn

In the Kingdom of Trees. The Forest as Thirdspace in Rachel Korn’s Yiddish Poetry
Im Reich der Bäume. Der Wald als Dritter Raum in Rachel Korns jiddischer Dichtung
Chantal Ringuet
p. 167-182

Résumés

Dans la littérature yiddish du xxe siècle, l’écrivain Rachel (Rokhl) Korn (1898-1982), occupe une place singulière. En retraçant le tournant qui caractérise son œuvre après son émigration à Montréal, la présence abondante d’arbres vigoureux faisant place à celle d’arbres blessés, jusqu’à la page blanche, cet article explore la façon dont Korn se réapproprie l’univers de la montagne, de manière à ancrer son écriture dans des territoires imaginaires où se côtoient diverses temporalités. En dégageant la modernité urbaine « visionnaire » qui émane de ses textes, cet article révèle que le lien intime avec les arbres et la montagne, tout en évoquant un Yiddishland disparu, fait de Korn une pionnière du nature writing plusieurs décennies avant la popularisation de ce genre littéraire aux États-Unis.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Genèse d’un parcours en Galicie
Le Montréal yiddish
La montagne, un royaume au cœur de la ville
Le yiddish, un « arbre décimé »
Une poétesse de la nature
Conclusion

Aperçu du début du texte

Je me tiens immobile
tel un arbre qui attend l’orage
chaque caresse qui pénètre mon sang,
je la garde prête pour toi
sur la peau délicate du bout de mes doigts.

Rachel Korn

L’une des figures majeures de la poésie yiddish moderne, Rachel Häring Korn (1898-1982), est reconnue pour sa poésie lyrique dépeignant les paysages de Galicie (Pologne) durant l’entre-deux-guerres et pour sa façon d’incarner, avec une sensualité rayonnante, une voix féminine parmi les plus imposantes de sa génération. Dès la publication de son recueil Dorf (Village) en 1928, elle s’impose avec force, les critiques masculins refusant d’abord de croire que ses textes sont signés de la main d’une femme. Par la suite, Korn publie un recueil de nouvelles intitulé Erd (Terre, 1936), suivi d’un recueil de poèmes intitulé Royter mon (Pavots rouges, 1937). Ces ouvrages confirment sa réputation de poète versée dans les descriptions luxuriantes de la nature et l’incarnation de paysages pittoresques. Par là-même, ils ouvrent un c...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Chantal Ringuet, « Au royaume des arbres. La forêt, tiers-espace dans la poésie yiddish de Rachel Korn »Germanica, 67 | 2020, 167-182.

Référence électronique

Chantal Ringuet, « Au royaume des arbres. La forêt, tiers-espace dans la poésie yiddish de Rachel Korn »Germanica [En ligne], 67 | 4e trimestre 2020, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 13 avril 2021. URL : http://journals.openedition.org/germanica/10101 ; DOI : https://doi.org/10.4000/germanica.10101

Haut de page

Auteur

Chantal Ringuet

Hadassah-Brandeis Institute, Brandeis University

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Cecille
  • Logo Université de Lille
  • Logo Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis
  • Logo Université du Littoral Côte d'Opale
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search