Navigation – Plan du site

AccueilNuméros69DossierPolitique environnementale dans l...

Dossier

Politique environnementale dans la littérature : Fiction ou vérité ?

Umweltpolitik in der Literatur: Fiktion oder Wirklichkeit?
Environmental Policy in Literature: Fiction or Reality?
Cathy Guiffroy
p. 89-104

Résumés

La pollution en RDA a été une réalité. Cependant les autorités étaient impuissantes à la réduire. C’est pourquoi, des collectifs de citoyens et des intellectuels ont réagi afin de générer une prise de conscience quant au caractère dramatique de la situation environnementale. L’écrivaine et journaliste Monika Maron publia ainsi en 1981 Flugasche. En 2016, c’est au tour de l’écrivaine et juriste Juli Zeh de publier Unterleuten. Ces deux romans écrits avant et après la réunification ont pour toile de fond la politique environnementale. La focalisation sur un personnage ou sur un microcosme complexe permet de dénoncer la réalité et de dire ce qui se passe ou s’est passé. La réception dans la presse constitue quant à elle une passerelle entre fiction et réalité.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

« Maintenant je suis le mouton noir, mais j’appartiens au troupeau » (Monika Maron).
« […] Le projet de parc éolien avait déclenché une sorte de guerre à Unterleuten » (Juli Zeh).
Réalité ou fiction : le rôle de la presse
Conclusion

Aperçu du début du texte

Alors que la pollution en RDA fut une réalité, les autorités furent impuissantes à la réduire. Les lois pour la protection de l’environnement et de la nature ne furent guère en adéquation avec la réalité : la première loi allemande relative à l’environnement et à la protection de la nature datait de 1935. C’est un travail de recherche mené entre 1950 et 1952 qui donna un premier diagnostic concernant la situation en la RDA. Une nouvelle loi pour la protection de la nature entra en vigueur en 1954 et s’appliqua jusqu’en 1970. L’intensification de la production dans les entreprises conduisit à un désastre pour la nature. Les entreprises furent certes invitées à prendre des mesures de protection de l’environnement, mais aucun seuil de pollution ne fut fixé. À partir de 1982, les données concernant l’environnement furent désormais des données secrètes (« Geheimsache »). La lecture des articles parus dans la presse est-allemande et notamment dans l’organe du Parti Neues Deutschland fait ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Cathy Guiffroy, « Politique environnementale dans la littérature : Fiction ou vérité ? »Germanica, 69 | 2021, 89-104.

Référence électronique

Cathy Guiffroy, « Politique environnementale dans la littérature : Fiction ou vérité ? »Germanica [En ligne], 69 | 4e trimestre 2021, mis en ligne le 01 janvier 2024, consulté le 18 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/germanica/15139 ; DOI : https://doi.org/10.4000/germanica.15139

Haut de page

Auteur

Cathy Guiffroy

Université de Lille

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Alithila
  • Logo Université de Lille
  • Logo Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis
  • Logo Université du Littoral Côte d'Opale
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search