Navigation – Plan du site

AccueilNuméros70DossierKonformismus und Kritik in Margar...

Dossier

Konformismus und Kritik in Margarethe von Trottas Hannah Arendt (2012)

Conformisme et critique dans Hannah Arendt (2012) de Margarethe von Trotta
Conformism and Criticism in Margarethe von Trotta’s Hannah Arendt (2012)
Katharina Fürholzer
p. 83-96

Résumés

La fiction biographique de la réalisatrice allemande Margarethe von Trotta, Hannah Arendt (2012), est dédiée à l’une des penseuses les plus importantes et, en même temps, les plus controversées de l’après-guerre et à sa théorie de la « banalité du mal » développée dans ses comptes rendus sur le procès contre le criminel de guerre Adolf Eichmann. Mon approche du film de von Trotta, qui repose avant tout sur un close viewing, est guidée par mon intérêt pour sa mise en scène spécifique de comportements (anti-)conformistes. À cet égard, je postule que la confrontation entre un conformisme inconsidéré et la pensée critique d’Arendt devient manifeste dans la représentation du personnage de la philosophe en tant que juge observateur (et ce dans une analogie métaphorique avec le leitmotiv du procès). Cette notion est renforcée, au niveau de la réception, par un travail de mise en abyme par lequel le spectateur, à travers le mélange de séquences historiques et fictives, joue le rôle d’observateur, invité à prendre position par rapport au procès Eichmann et à la pensée d’Arendt.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Vorbemerkungen
Eichmann als Konformist: Gedankenlose Worte…
…wortloses Denken: die Figur des beobachtenden Richters
Reflexionen des Urteilens: Der Film als Gerichtssaal

Aperçu du début du texte

Vorbemerkungen

Mit der zunehmenden Suche nach Verantwortlichen für die nationalsozialistischen Verbrechen gegen die Menschlichkeit erhielt das öffentliche Bewusstsein für die tiefgreifenden Auswirkungen konformistischen Verhaltens ab Mitte des 20. Jahrhunderts eine neue Realität. Adolf Eichmann (1906–1962), Leiter des für die Deportation der Juden verantwortlichen ‚Eichmannreferats‘ und mitverantwortlich für die Ermordung von rund sechs Millionen Menschen, gilt weithin als Inbegriff eines Opportunisten, Mitläufers, Konformisten, der die Verantwortung für das eigene Denken und Handeln zugunsten eines überbordenden Pflichtgehorsams aufgab. In ihrer zunächst in der Zeitschrift The New Yorker veröffentlichten Studie Eichmann in Jerusalem. A Report on the Banality of Evil (1963) trug die politische Theoretikerin Hannah Arendt (1906–1975) entscheidend zur Debatte um die Gefahren von Konformismus bei. In ihren Berichten über den 1961 in Jerusalem stattfindenden Eichmann-Prozess zeichnete Ar...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Katharina Fürholzer, « Konformismus und Kritik in Margarethe von Trottas Hannah Arendt (2012) »Germanica, 70 | 2022, 83-96.

Référence électronique

Katharina Fürholzer, « Konformismus und Kritik in Margarethe von Trottas Hannah Arendt (2012) »Germanica [En ligne], 70 | 2e trimestre 2022, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 13 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/germanica/17959 ; DOI : https://doi.org/10.4000/germanica.17959

Haut de page

Auteur

Katharina Fürholzer

University of Pennsylvania, Philadelphia

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Alithila
  • Logo Université de Lille
  • Logo Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis
  • Logo Université du Littoral Côte d'Opale
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search