Navigation – Plan du site

AccueilNuméros70DossierLandgericht d’Ursula Krechel. Une...

Dossier

Landgericht d’Ursula Krechel. Une fiction biographique de rémigrant

Ursula Krechel’s Landgericht. The Biographical Fiction of a Remigrant
Ursula Krechels Landgericht. Biografische Fiktion eines Remigranten
Emmanuelle Aurenche-Beau
p. 97-112

Résumés

L’article est consacré au roman d’Ursula Krechel Landgericht (2012) qui se présente comme une biographie rigoureusement documentée d’un juge juif contraint, sous le Troisième Reich, de s’exiler et de se séparer de sa famille, faisant partie des rares émigrés qui, après la guerre, reviennent en Allemagne et tentent d’y retrouver une place. Il montre comment Ursula Krechel s’appuie pour ce faire sur des éléments empruntés à l’histoire d’un personnage réel, faisant appel notamment à des documents d’archives ainsi qu’à des témoignages de proches qu’elle intègre dans le texte. Il analyse cependant aussi dans quelle mesure le livre, tout en s’inspirant de très près de sa documentation, prend néanmoins des libertés avec elle pour placer des accents et brosser un tableau critique de l’Allemagne de l’après-guerre.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

« Le cadre est réel »
« Le cadre est réel, j’ai quant à moi plutôt comblé les vides, les émotions, les atmosphères »
« Réparation personnelle d’une réparation ratée »

Aperçu du début du texte

Le roman d’Ursula Krechel Landgericht, qui a obtenu en octobre 2012 le prestigieux Prix des libraires allemands et qui a fait l’objet en 2017 d’une adaptation pour la chaîne de télévision ZDF, a pour personnage principal Richard Kornitzer, un juge de confession juive né en 1903, mis à la retraite en 1933 par le régime nazi alors qu’il débutait une brillante carrière au tribunal de Berlin. Contraint de s’exiler et de se séparer de sa famille, il fait partie des rares émigrés qui, après la guerre, reviennent dans la partie occidentale de l’Allemagne (dans son cas en zone française, dans le district de Lindau) et tentent d’y retrouver une place. Le roman évoque l’ensemble des étapes de sa vie personnelle, familiale et professionnelle jusqu’à sa mort en 1970.

Aussi bien son péritexte que son paratexte indiquent clairement au lecteur que l’auteure s’est appuyée sur des faits réels. Ursula Krechel mentionne, en effet, à la fin du roman, l’ensemble des personnes auxquelles elle adresse ses ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Emmanuelle Aurenche-Beau, « Landgericht d’Ursula Krechel. Une fiction biographique de rémigrant »Germanica, 70 | 2022, 97-112.

Référence électronique

Emmanuelle Aurenche-Beau, « Landgericht d’Ursula Krechel. Une fiction biographique de rémigrant »Germanica [En ligne], 70 | 2e trimestre 2022, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 13 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/germanica/18082 ; DOI : https://doi.org/10.4000/germanica.18082

Haut de page

Auteur

Emmanuelle Aurenche-Beau

Université Lyon 2

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Alithila
  • Logo Université de Lille
  • Logo Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis
  • Logo Université du Littoral Côte d'Opale
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search