Navigation – Plan du site

AccueilNuméros73Jugend ohne Gott mis en scène par...

Jugend ohne Gott mis en scène par Thomas Ostermeier. Quand l’écriture polyphonique interroge le réel de notre monde

Jugend ohne Gott, Inszenierung von Thomas Ostermeier. Wenn polyphones Schreiben die Realität unserer Welt hinterfragt
Jugend ohne Gott directed by Thomas Ostermeier. When polyphonic writing questions the reality of our world.
Delphine Edy
p. 123-130

Résumés

En 2021, le public parisien aurait dû découvrir au Théâtre des Gémeaux de Sceaux la mise en scène de Thomas Ostermeier, le directeur de la Schaubühne, de Jugend ohne Gott, le célèbre roman d’Ödön von Horváth, adapté pour la scène, mais la crise sanitaire en a décidé autrement.
Cette création dont la première a eu lieu au Festival de Salzbourg le 28 juillet 2019 fait partie d’un vaste projet théâtral, une tétralogie que forment Professeur Bernhardi (2016), Retour à Reims (2018), Nuit Italienne (2018) et Jeunesse sans Dieu, dans laquelle Ostermeier se confronte à la montée des idées d’extrême-droite dans le paysage politique contemporain en analysant les raisons qui sous-tendent cette évolution, ce qui l’amène à interroger les notions de responsabilité individuelle et de courage et à « fouiller la réalité », tout comme Horváth en son temps.
Il s’agit dans cette contribution de montrer de quelle manière l’écriture théâtrale d’Ostermeier répond à l’écriture dramatique de Horváth, et comment le metteur en scène investit l’espace interstitiel entre le texte et la scène afin de souligner que le courage de dire la vérité appartient autant au présent qu’au passé – au livre qu’au plateau – et qu’il est plus urgent que jamais de refuser d’entrer dans « l’ère des poissons ».

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Passage du roman à la version scénique : langue, distribution, dialogues
Ajout d’un prologue
Éléments scénographiques au cœur de l’entre-deux
Un « seuil intranquille »
Voir à l’intérieur et à l’extérieur : quel est donc l’œil qui observe le plateau ?
Conclusion

Aperçu du début du texte

Ödön von Horváth (1901-1938) est aujourd’hui un auteur germanophone énormément joué en France et c’est une grande chance pour le public français qui l’apprécie tout particulièrement. Mais ce ne fut pas toujours le cas. En effet, ainsi que le rappelle le metteur en scène Jacques Lassalle qui a fait entrer le dramaturge en 2008 au répertoire de la Comédie-Française (alors sous la direction de Muriel Mayette) avec Figaro divorce, il ne l’a découvert « comme beaucoup de Français [que] très tardivement, au début des années soixante-dix ». On ne peut donc que se réjouir de constater que le retard a été largement rattrapé. Une simple consultation de l’onglet « Ödön von Horváth » du site internet de référence Les archives du spectacle permet de mesurer efficacement l’ampleur du phénomène : depuis 2008, on dénombre pas moins de quarante-trois mises en scène de l’auteur sur les scènes françaises et les grands noms du théâtre contemporain ne manquent pas : Simon Delétang, Emmanuel Demarcy-Mota...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Delphine Edy, « Jugend ohne Gott mis en scène par Thomas Ostermeier. Quand l’écriture polyphonique interroge le réel de notre monde »Germanica, 73 | 2023, 123-130.

Référence électronique

Delphine Edy, « Jugend ohne Gott mis en scène par Thomas Ostermeier. Quand l’écriture polyphonique interroge le réel de notre monde »Germanica [En ligne], 73 | 2023, mis en ligne le 02 janvier 2025, consulté le 22 février 2024. URL : http://journals.openedition.org/germanica/20794 ; DOI : https://doi.org/10.4000/germanica.20794

Haut de page

Auteur

Delphine Edy

Sorbonne Université / Université de Strasbourg

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search