Navigation – Plan du site
Voix de poètes

Kassiber schreiben. Rainer René Muellers Verdichtungen

Chiara Caradonna: Écrire des messages secrets. La poétique de la condensation chez R.R. Mueller
Chiara Caradonna: Writing secret messages. Rainer René Mueller’s condensations
Chiara Caradonna
p. 17-40

Résumés

Depuis la publication du recueil poèmes-poëtra (2015) rassemblant ses poèmes des trois dernières décennies, l’œuvre du poète allemand Rainer René Mueller (né 1949) a suscité un intérêt croissant et enthousiaste de la part des critiques et du grand public. En examinant de près trois motifs centraux (le concept du Lied, la question de la provenance, et la figure de la pierre), cet article propose pour la première fois une vision d’ensemble de la position poétique de Mueller. Au centre de cette œuvre se trouve la question souvent posée : qu’est-ce que l’allemand ? Dans son travail, Mueller pose la question avec insistance, notamment en ce qui concerne les ruptures et les contradictions de l’histoire et de la langue allemandes. En interprétant des extraits de poèmes représentatifs et en prenant en compte des textes inédits des archives de Mueller, l’article cherche à montrer la spécificité de l’écriture et du style de Mueller. Selon ses premières déclarations programmatiques, Mueller a présenté ce qu’il a nommé des « Kassiber » au mondecest-à-dire des messages secrets adressés à ceux qui sont prêts à prêter une oreille attentive.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Ein Umschlag
deutsch, das ist auch
Gesang, Lied, Schrei
Struthof
Steinbruch, Geschriebes, Kassiber

Aperçu du début du texte

(gegen jede Gegenwart
immer quer schreiben)

Es war meine Behauptung, das lyrische Gebilde sei stets auch der ­subjektive Ausdruck eines gesellschaftlichen Antagonismus.

Ein Umschlag

Auf dem schwarzen Umschlag von Rainer René Muellers erstem, längst vergriffenem Gedichtband LiedDeutsch, der 1981 im kleinen Verlag Desire & Gegenrealismus erschien, ist eine Manuskriptseite aus Friedrich Hölderlins Nachlass abgedruckt. Das Bild ist stark verkleinert, die Schrift kaum lesbar. In der oberen linken Ecke ist ein einzelnes, vereinsamtes knappes Wort zu sehen, dann folgt ein Weißraum, anschließend eine lange Reihe kurzer Verse. Erst die Bildbeschreibung auf der Rückseite des Titelblatts verrät, um welche Manuskriptseite es sich handelt. Das Motto, das den Gedichten vorangestellt ist, bietet die Transkription von zwei Zeilen der Handschrift sowie ihre Zuordnung zu einem bestimmten hymnischen Entwurf:

der Fels ist zu Weide gut,
das Trockene zu Trank.
Hölderlin, „Der Adler“

1975 war im neu gegründeten F...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Chiara Caradonna, « Kassiber schreiben. Rainer René Muellers Verdichtungen », Germanica, 64 | 2019, 17-40.

Référence électronique

Chiara Caradonna, « Kassiber schreiben. Rainer René Muellers Verdichtungen », Germanica [En ligne], 64 | 2e trimestre 2019, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 22 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/germanica/6493 ; DOI : 10.4000/germanica.6493

Haut de page

Auteur

Chiara Caradonna

The Martin Buber Society of Fellows
in the Humanities and Social Sciences
The Hebrew University of Jerusalem

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page