Navigation – Plan du site
Tendances

„Happy New Ears“: Lyrik im Zeichen des „sonic turn“

Izabela Rakar : « Happy New Ears » : poésie sous le signe du sonic turn
Izabela Rakar: „Happy New Ears‟: Poetry and the „Sonic Turn‟
Izabela Rakar
p. 117-130

Résumés

En s’appuyant sur les travaux de Cia Rinne, Valeri Scherstjanoi et Jörg Piringer, cet article étudie trois façons différentes de travailler avec la sonorité, trois approches originales de la poésie sonore et acoustique après 2000. L’étude révèle trois niveaux d’analyse distincts : le niveau lexical, verbal et sémantique, qui présente, à travers le son, une alternance entre les langages et les systèmes numérique et alphabétique, le niveau non verbal, correspondant aux sons produits physiquement, et le niveau du langage et des sonorités émises numériquement. L’article se concentre sur les domaines qui nourrissent ces travaux sur le plan technique et s’interroge sur leur relation à l’histoire de la poésie sonore et à la musique, en particulier la musique électronique qui ouvre de nouvelles possibilités de travail avec la sonorité. Les travaux étudiés se positionnent au vu de la numérisation croissante du son et du langage à l’ère post-numérique en exprimant une matérialité de la sonorité.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Cia Rinne: die Klanglichkeit der Sprachen
Valeri Scherstjanoi: das unendliche Spektrum der physisch produzierten Laute
Jörg Piringer: mediale Sprachklänge

Aperçu du début du texte

Der „sonic turn“, der im Zug der Sound-Studies-Forschung und künstlerischer Arbeiten aus dem Bereich der Sound Art aufkam, lässt sich in seinen Anfängen auch in der Lyrik-Forschung des 21. Jahrhunderts erkennen. In der US-amerikanischen Forschung erschien 2009 die Aufsatzsammlung The Sound of Poetry/The Poetry of Sound, herausgegeben von Marjorie Perloff und Craig Dworkin, die die enge Verbindung zwischen Lyrik und Klanglichkeit aus unterschiedlichen Perspektiven untersuchte. Mehrere internationale Tagungen widmeten sich in den letzten Jahren den Bedeutungen von Klang. In der deutschen Lyrik-Forschung ist Klanglichkeit vor allem in Studien zum Genre der Lautpoesie analysiert und dokumentiert, die akustische Dimension von anderen Formen der Lyrik wird ansatzweise erforscht.

Die deutschsprachige Lyrik der letzten zwei Jahrzehnte kennzeichnet ein Interesse für Klanglichkeit, das mit der Wiederentdeckung der Oralität durch die Lyrik der 1980er und 1990er Jahre sowie der dritten Welle der...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Izabela Rakar, « „Happy New Ears“: Lyrik im Zeichen des „sonic turn“ », Germanica, 64 | 2019, 117-130.

Référence électronique

Izabela Rakar, « „Happy New Ears“: Lyrik im Zeichen des „sonic turn“ », Germanica [En ligne], 64 | 2e trimestre 2019, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 15 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/germanica/6868 ; DOI : 10.4000/germanica.6868

Haut de page

Auteur

Izabela Rakar

University of Oxford

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page