Navigation – Plan du site
Dossier : Marcel Reich-Ranicki – une critique littéraire populaire ?

Marcel Reich-Ranicki et la Pologne : trajectoire et perceptions

Audrey KICHELEWSKI: Marcel Reich-Ranicki und Polen: Laufbahn und Wahrnehmungen
Audrey KICHELEWSKI: Marcel Reich-Ranicki and Poland: trajectory and perceptions
Audrey Kichelewski
p. 17-30

Résumés

Cet article propose de revenir sur la trajectoire complexe de Marcel Reich-Ranicki entre la Pologne et l’Allemagne, depuis sa naissance à Włocławek en 1920 jusqu’à son émigration à Berlin à l’âge de 9 ans, son retour forcé vers la Pologne en 1938, sa survie dans et hors du ghetto de Varsovie, son engagement dans le parti communiste polonais et les fonctions qu’il occupa au sein de la police politique jusqu’à sa fuite en 1958. On s’intéressera ce faisant à la manière dont cet auteur a été perçu en Pologne, en particulier dans les années récentes où de nombreux articles sont revenus sur son parcours et ses années polonaises. Est-il vu davantage comme un homme de lettres, un traître, un Juif ou un Polonais ?

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Une petite enfance polonaise
Être Juif en Pologne durant la Seconde guerre mondiale
Dans la Pologne communiste : « un censeur et un communiste dans la police politique »
Conclusion

Aperçu du début du texte

Le 13 juin 2019, le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung consacrait un article à la déferlante de haine antisémite posthume à l’encontre de Marcel Reich-Ranicki, se manifestant dans des commentaires postés sous des vidéos d’anciennes émissions télévisées publiées sur le site internet YouTube, dans lesquelles le critique littéraire, décédé en 2013, donnait des entretiens sur la littérature. Si l’article dénonçait le manque de réactivité de la plateforme de vidéos, peu prompte à supprimer les commentaires calomnieux, il est intéressant de constater qu’au-delà des clichés antisémites habituels déniant au critique sa compétence de jugement sur la littérature allemande du fait d’origines juives perçues par les antisémites comme essentiellement étrangères à la nation allemande, d’autres topoï du discours antisémite sont également déployés, renvoyant quant à eux directement au passé polonais de Reich-Ranicki. Celui-ci est ainsi accusé d’être le « Eichmann de Katowice ». L’allusion renv...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Audrey Kichelewski, « Marcel Reich-Ranicki et la Pologne : trajectoire et perceptions », Germanica, 65 | 2019, 17-30.

Référence électronique

Audrey Kichelewski, « Marcel Reich-Ranicki et la Pologne : trajectoire et perceptions », Germanica [En ligne], 65 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2024, consulté le 09 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/germanica/7323 ; DOI : https://doi.org/10.4000/germanica.7323

Haut de page

Auteur

Audrey Kichelewski

Université de Strasbourg

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page