Navigation – Plan du site

AccueilNuméros65Dossier : Marcel Reich-Ranicki – ...Peter Rühmkorf, Marcel Reich-Rani...

Dossier : Marcel Reich-Ranicki – une critique littéraire populaire ?

Peter Rühmkorf, Marcel Reich-Ranicki, eine Polemik. Über Literaturkritik und mediale Öffentlichkeit in der Nachwendezeit

Stephanie BAUMANN : Peter Rühmkorf, Marcel Reich-Ranicki, une polémique : la critique littéraire, les médias et l’opinion publique après la réunification allemande
Stephanie BAUMANN: Peter Rühmkorf, Marcel Reich-Ranicki, a polemic: literary critique, media and public opinion after reunification in Germany
Stephanie Baumann
p. 79-96

Résumés

Le texte intitulé Ich habe Lust, im weiten Feld de Peter Rühmkorf est au centre de cette con-tribution. Cet écrit se présente comme une réaction à la fameuse critique illustrée par la photo de la « une » du Spiegel devenue également célèbre, montrant Marcel Reich-Ranicki en train de déchirer le roman post-réunification de Günter Grass, Ein weites Feld (1995, Toute une histoire). Elle se déroule sur fond de débats identitaires, politiques et sociaux mis en branle à la fin des années 1980 avec la « querelle des historiens allemands ». La polémique sur le lien entre critique littéraire et interprétation politique traitée dans l’article s’avère exemplaire du fait que l’enjeu ne se limite pas ici à mettre en évidence les lignes de fracture de l’opinion publique politico-médiatique dans les années qui suivent la chute du Mur. Elle renvoie aussi au rôle essentiel joué par Marcel Reich-Ranicki dans la fabrication d’un espace de ce genre.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Der Anlass
Bücher ? – oder Personen
Im Hintergrund
Nachbemerkung

Aperçu du début du texte

Im Nachlass von Peter Rühmkorf im Deutschen Literaturarchiv in Marbach findet sich eine Art Plakat mit diesen Reimen und zwei Karikaturen. Die bunten Aquarelle stellen Reich-Ranicki dar, wie er mit über dem Kopf erhobenen Händen ein gelbes Buch zerreißt. Das Bild-Zitat spielt auf das Titelblatt der Spiegel-Ausgabe aus dem Jahr 1995 an, in der Reich-Ranickis „Verriss“ von Günter Grass’ Wenderoman Ein weites Feld erschien. Die Fotomontage war einer Rembrandt-Darstellung von Moses, der die Gesetzestafeln zerbricht, nachempfunden. An ihrer Stelle sieht man ein Buch mit dem Titel von Grass’ Roman und seinem Konterfei. Rühmkorfs Reime greifen nicht nur inhaltlich die Verriss-Geste auf, sondern zitieren auch formale Elemente des öffentlichen Briefes an Grass – mit Anrede und Grußformel. Er formuliert mit ihnen eine an Kinderverse erinnernde Parodie von Reich-Ranickis Kritik. Die doppelte Form der Verse und Karikaturen verweisen auf das Kritik-Doppel : auf die Polemik im Spiegel und auf das...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Stephanie Baumann, « Peter Rühmkorf, Marcel Reich-Ranicki, eine Polemik. Über Literaturkritik und mediale Öffentlichkeit in der Nachwendezeit »Germanica, 65 | 2019, 79-96.

Référence électronique

Stephanie Baumann, « Peter Rühmkorf, Marcel Reich-Ranicki, eine Polemik. Über Literaturkritik und mediale Öffentlichkeit in der Nachwendezeit »Germanica [En ligne], 65 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2022, consulté le 16 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/germanica/7806 ; DOI : https://doi.org/10.4000/germanica.7806

Haut de page

Auteur

Stephanie Baumann

Université Polytechnique Hauts-de-France

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Alithila
  • Logo Université de Lille
  • Logo Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis
  • Logo Université du Littoral Côte d'Opale
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search