Navigation – Plan du site

AccueilNuméros66DossierLe cinéma entre totalitarisme et ...

Dossier

Le cinéma entre totalitarisme et démocratie

Olivier AGARD : Das Kino zwischen Totalitarismus und Demokratie
Olivier AGARD : The cinema between totalitarianism and democratie
Olivier Agard
p. 15-30

Résumés

En 1937-38, Kracauer analyse dans son texte La propagande totalitaire le système poli-tique du national-socialisme. Celui-ci repose selon lui sur la fabrication et diffusion d’une image irréelle, celle d’une communauté du peuple homogène. Cette belle apparence masque une volonté de pouvoir nihiliste. Dans des textes ultérieurs, Kracauer précise cette analyse en étudiant les actualités cinématographiques nazies, dans le cadre d’une réflexion sur le medium cinématographique. L’image de cinéma peut provisoirement être instrumentalisée pour dissi-muler la réalité, mais, selon Kracauer, elle est aussi une réponse au fascisme et permet de se reconnecter sur la réalité.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

La propagande totalitaire
Image et idéologie
La manipulation de l’image
Image et réalité
Le retour du réel

Aperçu du début du texte

Les analyses de Kracauer sur la propagande, maintenant éditées dans le volume 2 des œuvres complètes, sont intéressantes à plusieurs titres : tout d’abord, elles documentent le développement de la pensée de Kracauer dans l’exil. En effet, elles s’inscrivent à certains égards dans la continuité des feuilletons des années 1920, tout en posant aussi les bases des écrits américains de Kracauer : From Caligari to Hitler (1947), Theory of film (1960), History : The last things before the last (parution posthume en 1969). À l’intérieur de cet ensemble de textes, on peut distinguer me semble-t-il deux moments : dans un premier temps, dans le long essai sur la propagande totalitaire de 1937-38 (reconstitué par Bernd Stiegler et ses collaborateurs), Kracauer se penche plutôt sur la fonction générale de la propagande dans le système national-socialiste et fasciste. L’accent porte alors sur une analyse du « totalitarisme » comme dispositif politique : on est dans le domaine de la philosophie po...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Olivier Agard, « Le cinéma entre totalitarisme et démocratie »Germanica, 66 | 2020, 15-30.

Référence électronique

Olivier Agard, « Le cinéma entre totalitarisme et démocratie »Germanica [En ligne], 66 | 2ème trimestre 2020, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 21 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/germanica/8506 ; DOI : https://doi.org/10.4000/germanica.8506

Haut de page

Auteur

Olivier Agard

Sorbonne-Université

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Cecille
  • Logo Université de Lille
  • Logo Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis
  • Logo Université du Littoral Côte d'Opale
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search