Navigation – Plan du site

AccueilNuméros09ActualitésComptes renduslol thats how reddit talks ;) : l...

Actualités
Comptes rendus

lol thats how reddit talks ;) : le site américain Reddit comme espace de variation de l’anglais. Étude de corpus intersectionnelle et quantitative d’usages non standard, au prisme du genre, de l’âge et de l’ethnicité

Résumé de thèse
lol thats how reddit talks ;): Variation in English on the American Community Website Reddit. A Quantitative and Intersectional Study of Eleven Non-Standard Variables through the Lens of Gender, Age, and Ethnicity
Marie Flesch
Référence(s) :

Flesch, Marie. 2019. lol thats how reddit talks ;) : le site américain Reddit comme espace de variation de l’anglais. Étude de corpus intersectionnelle et quantitative d’usages non standard, au prisme du genre, de l’âge et de l’ethnicité. Thèse de doctorat en sciences du langage, sous la direction de Sophie Bailly, université de Lorraine.

Texte intégral

1Cette thèse étudie les relations entre les pratiques d’écriture de l’anglais en ligne et le genre sur le site communautaire américain Reddit. Elle s’intéresse à onze variables linguistiques, regroupées en deux catégories : six procédés d’ajout (émoticônes, émojis, étirements de lettres, étirements de ponctuation, mots en majuscules et interjections) et cinq procédés de réduction (abréviations, graphies phonétiques, g-droppings, omissions d’apostrophe et omissions de la majuscule du pronom personnel I). Son originalité tient dans deux orientations qui ont rarement été mises en application dans les études sociolinguistiques quantitatives.

2Tout d’abord, elle brise la binarité avec laquelle le genre est généralement étudié dans la CMC (Computer-Mediated Communication) en s’intéressant à cinq groupes d’internautes. Le corpus, qui compte près de 20 millions de tokens, comprend les commentaires en anglais de 1044 internautes dont 100 personnes non binaires, 100 femmes transgenres et 100 hommes transgenres. Ensuite, cette thèse allie l’approche intersectionnelle, qui a principalement été appliquée à des études sociolinguistiques qualitatives (Levon 2015), à une méthodologie quantitative en examinant les intersections entre genre, âge, et ethnicité. Une technique statistique adaptée au projet intersectionnel a été utilisée : il s’agit de la régression multiple avec interactions, qui est capable de révéler des dynamiques complexes (Bowleg & Bauer 2016).

3Les résultats montrent que les procédés d’ajout sont généralement associés aux femmes cisgenres, et les procédés de réduction aux hommes cisgenres. Les hommes transgenres ne s’alignent pas sur les hommes cisgenres ; comme les personnes non binaires, ils ne se démarquent pas par une surutilisation ou une sous-utilisation des variables genrées. Les femmes transgenres ont un comportement inattendu : elles s’alignent parfois sur les hommes cisgenres, parfois sur les femmes cisgenres, et occupent parfois une position médiane. Nous avons trouvé que la fréquence des procédés non standards décroit quand l’âge augmente chez les hommes cisgenres. C’est aussi le cas, dans une moindre mesure, chez les femmes cisgenres et transgenres, mais l’âge n’a pas d’impact sur la fréquence des variables linguistiques étudiées chez les hommes transgenres et les personnes non binaires. L’effet du genre varie selon les groupes ethniques, avec des différences plus marquées entre femmes et hommes chez les internautes qui se déclarent hispaniques, asiatiques et afro-américain·es que chez les redditors qui se déclarent blanc·hes. Nous remarquons également une distanciation entre les groupes afro-américain et hispanique d’un côté et le groupe asiatique de l’autre : les internautes qui s’identifient en tant qu’asiatiques utilisent moins fréquemment les procédés non standard que les deux autres groupes.

4En complément des analyses linguistiques, la thèse propose une exploration quantitative de l’identité en ligne des redditors. Elle s’intéresse aux marqueurs les plus visibles de leur activité dans la communauté : pseudonymes, centres d’intérêt, « karma », longévité des comptes et modération de forums. Les résultats montrent notamment que sur Reddit, site geek imprégné par les « technocultures toxiques » misogynes d’internet (Massanari 2017), femmes et hommes cisgenres ont des parcours différents. Le territoire des femmes cisgenres, des personnes non binaires et des hommes transgenres est plus réduit que celui des hommes cisgenres et des femmes transgenres, ces dernières étant les plus susceptibles de signaler leur identité de genre par le choix de leur pseudonyme.

Haut de page

Bibliographie

BOWLEG, Lisa & BAUER, Greta. 2016. « Invited reflection: Quantifying intersectionality » Psychology of Women Quarterly, 40(3) : 337-341.

LEVON, Erez. 2015. « Integrating intersectionality in language, gender, and sexuality research  » Language and Linguistics Compass 9(7) : 295-308.

MASSANARI, Adrienne. 2017. « #Gamergate and The Fappening: How Reddit’s algorithm, governance, and culture support toxic technocultures » New Media & Society 19(3)  : 329-346.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marie Flesch, « lol thats how reddit talks ;) : le site américain Reddit comme espace de variation de l’anglais. Étude de corpus intersectionnelle et quantitative d’usages non standard, au prisme du genre, de l’âge et de l’ethnicité »GLAD! [En ligne], 09 | 2020, mis en ligne le 20 décembre 2020, consulté le 28 février 2021. URL : http://journals.openedition.org/glad/2206 ; DOI : https://doi.org/10.4000/glad.2206

Haut de page

Auteur

Marie Flesch

Marie Flesch est docteure en sciences du langage. Elle utilise des techniques quantitatives pour étudier la variation linguistique en ligne.

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
La revue GLAD! est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search