Skip to navigation – Site map
dossier En croire ses sens

Architectures divines. Espace et kinesthésie dans le palo monte afro-cubain

Divine Architectures. Space and Kinaesthetics in Afro-Cuban Palo Monte
Katerina Kerestetzi
p. 100-133

Abstracts

This paper examines the role of spatial configurations in Afro-Cuban Palo Monte. In this cult, each ritual chief may define his cosmology and liturgy independently by creating, among other things, a personal and personalized ritual space in his own home, cult spaces being almost always domestic. I will be looking at architectural idiosyncrasies, which produce specific motor patterns that condition the form of ritual action. The coordination of movements, postures and poses is induced by the spatiality of those sanctuaries, as well as their acoustics and decorum. Each cult space may thus lead to ritual innovations. How does a trivial element such as the presence of seats condition the execution of rituals? To what extent does the size of an artefact determine its sacredness? By comparing ritual actions in various sanctuaries and elaborating on the study of architectural affordances, I will analyse the topological contingency of these practices, that is, the spatial dimensions of religious experience.

Top of page

Text / excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2021.
Read it

Outline

Le cuarto de fundamento : esthétique et sensorialité
Spatialité et personnalité : l’idiosyncrasie de l’espace
Espace somatisé : le sens kinésique
Un espace ouvert : d’une sensation l’autre
La spatialité de l’innovation : la dimension de la croyance
Spatialité et relations religieuses : épicentres d’actions
Conclusion

Text / first lines

Le visible et le kinesthésique étant totalement indissociables, la production du sens lors d’un événement visuel ne saurait laisser intact l’état du corps de l’observateur : ce que je vois produit ce que je ressens, et réciproquement mon état corporel travaille à mon insu l’interprétation de ce que je vois. (Godard 1995 : 227)

Le palo monte, dont la présence à Cuba procède de l’arrivée des esclaves bantous, fait partie des religions dites afro-cubaines. Ses adeptes, les paleros, concluent des pactes avec certains morts puissants, les nfumbis, dans des cimetières où ils dérobent leurs os pour les rapporter chez eux et les installer, avec quantité d’autres éléments, dans des chaudrons rituels, les ngangas. Ils leur redonnent ainsi une forme de corporéité et de matérialité, nécessaires au développement de leur pouvoir effectif. Les plus dévoués des paleros fondent autour d’eux un groupe d’initiés dont la taille, très variable, peut aller d’une poignée d’individus à plusieurs centaines d...

Top of page

References

Bibliographical reference

Katerina Kerestetzi, « Architectures divines. Espace et kinesthésie dans le palo monte afro-cubain », Gradhiva, 26 | 2017, 100-133.

Electronic reference

Katerina Kerestetzi, « Architectures divines. Espace et kinesthésie dans le palo monte afro-cubain », Gradhiva [Online], 26 | 2017, Online since 06 December 2019, connection on 20 April 2018. URL : http://journals.openedition.org/gradhiva/3447 ; DOI : 10.4000/gradhiva.3447

Top of page

Copyright

© musée du quai Branly

Top of page