Navigation – Plan du site
Dossier Sur le vif. Photographie et anthropologie

Races (1930). À propos d’un ouvrage oublié de Jean Brunhes

Races (1930). About a Forgotten Book by Jean Brunhes
Teresa Castro
p. 144-175

Résumés

Publié en 1930 dans la collection « Images du monde », que Florent Fels dirige chez Firmin-Didot, l’ouvrage Races du géographe Jean Brunhes constitue ce qu’on pourrait appeler un atlas de vulgarisation. Illustré par un matériel photographique hétérogène (clichés du xixe siècle, images d’agences photographiques, photographies de tournage de films hollywoodiens, etc.), le livre est le support d’un discours paradoxal sur la diversité humaine. Cet objet, fruit d’une culture visuelle à cheval entre deux disciplines (la géographie humaine et l’anthropologie) et deux sphères d’activité (la vulgarisation scientifique et l’édition artistique), produit un discours que nous analyserons ici en l’inscrivant dans le paysage scientifique et éditorial de l’époque. Une attention particulière est accordée aux liens entre Races et un autre projet auquel le géographe fut intimement lié : la collection d’images des Archives de la Planète (1912-1931) d’Albert Kahn.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Jean Brunhes, la géographie humaine et l’ethnologie
Le « fait race » et les « petites foules » : la sémantique de Jean Brunhes
La collection « Images du monde »
Un « livre-cinéma » ?
Un discours – et un atlas des races – paradoxal

Aperçu du début du texte

Dans les pages de la revue Documents, Michel Leiris s’extasie, en 1930, devant un ouvrage illustré venant alors tout juste de paraître :

En cette Europe chaque jour plus sordide dans laquelle nous vivons, l’exotisme exerce un attrait de plus en plus violent sur un certain nombre d’esprits […]. Ce prestige puissant que possède l’exotisme (puissant au point de se transformer pour quelques-uns en une réelle nostalgie) explique dans une large mesure la vogue dont jouit actuellement l’ethnographie. Mais il manquait encore en France un livre qui présentât au grand public un choix de documents purement ethnographique et pas simplement une série d’œuvres d’art. Le dernier ouvrage publié par le grand savant Jean Brunhes, qui vient de disparaître, remplit cette lacune. Il s’agit, en effet, d’un recueil de reproductions excellentes tirées de diverses collections et représentant quelques types choisis des principales races du monde, photographiées dans une de leurs occupations caractéristiques. ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Teresa Castro, « Races (1930). À propos d’un ouvrage oublié de Jean Brunhes », Gradhiva, 27 | 2018, 144-175.

Référence électronique

Teresa Castro, « Races (1930). À propos d’un ouvrage oublié de Jean Brunhes », Gradhiva [En ligne], 27 | 2018, mis en ligne le 23 mai 2020, consulté le 17 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/gradhiva/3540 ; DOI : 10.4000/gradhiva.3540

Haut de page

Auteur

Teresa Castro

Université Sorbonne Nouvelle – Paris III Institut de recherche sur le cinéma et l’audiovisuel
teresa.castro[at]sorbonne-nouvelle.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© musée du quai Branly

Haut de page