Navigation – Plan du site
Artistes

Lorraine O'Grady

Rivers, First Draft or The Woman in Red (1982)
Roxane Bovet

Résumé

Présentation du travail de l'artiste Lorraine O'Grady *1934 et de son oeuvre Rivers, First Draft or The Woman in Red (1982)

Haut de page

Texte intégral

Body/Ground (The Clearing: or Cortez and La Malinche. Thomas Jefferson and Sally Hemings, N. and Me),1991, 86.4 x 106.7 cm, tirage argentique sur gélatine (Photomontage), courtesy de Alexander Gray Associates, New York.

© Lorraine O’Grady / Artists Rights Society (ARS), New York, 2018.

  • 1 Lorraine O'Grady est une artiste conceptuelle et une théoricienne. Née en 1934 à Boston, elle comme (...)
  • 2 « Subjectivity for me will always be a social and not merely a spiritual quest. » O'Grady, Olympia' (...)

1Lorraine O'Grady1 interroge l'histoire de la culture dans le but de comprendre la construction du sujet philosophique. Artiste, théoricienne, femme et afro-américaine, elle revendique une subjectivité multiple, fondamentalement marquée par la diaspora et l'hybridité. Au moyen de performances, d'installations murales ou de textes, l'artiste new-yorkaise engage tous ceux dont l'identité n'est pas celle de la majorité à se réapproprier la subjectivité qu’on leur a imposé. Dans « Olympia's Maid: Reclaiming Black Female Subjectivity », un article qu'elle écrit en 1992, elle présente cette quête comme un processus social plus que spirituel2 dont le point de départ ne peut être qu'une double émancipation : une émancipation de la Théorie, largement phallocentrique, mais aussi de l'histoire occidentale impérialiste.

2Nature/culture, corps/esprit, impulsion/réflexion, l'artiste cherche a réconcilier les opposés. Littéralement ou métaphoriquement, elle opère au moyen de collages. Pour O'Grady, l’assemblage d’éléments évoque les multiples réalités qui entrent en perpétuelles collisions, la fragmentation des sujets et des sociétés, ainsi que la représentation de la multiplicité des points de vue.

3Mlle. Bourgeoise Noire est sans aucun doute le travail le plus connu de Lorraine O'Grady. Extravagante, bruyante, cette première performance envahissait les vernissages des années 80 comme une critique virulente de la ségrégation sexiste et raciale régnant dans le monde de l'art. Sujet toujours d'actualité s'il en est ! Pourtant, le moment le plus important de la vie artistique et personnelle de Lorraine O’Grady sera l'unique représentation de The River, First Draft. Plus féministe et plus autobiographique, cette seconde performance est présentée dans Central Park en 1982 devant une quarantaine de spectateurs seulement, des amis de l’artiste pour la plupart

4Lorraine O'grady est une artiste nord-américaine née en 1941 à Boston. Elle vit et travaille à New York City (USA).

Lorraine O'Grady, Rivers, First Draft or The Woman in Red (1982)

5La trame est celle d'une femme noire qui essaie de devenir artiste. C'est l'histoire d’un sujet qui se construit au sein de la/des société(s), d'un soi multiple dans une société trop catégorisée, trop fragmentée. Grâce à trois cercles narratifs, la performance réunit dans un même espace le présent et le passé, la réalité vécue et les héritages culturels.

6Rejetée par les artistes noirs masculins, agressée par les « débauché-es », poursuivie par les ragots de la communauté artistique new-yorkaise, la performance révèle la paradoxale tolérance sélective de certaines communautés se revendiquant de l'avant-garde. Pourtant la femme en rouge ne se laissera pas abattre. Laissant derrière elle les uns et les autres, c'est une fois seule qu'elle pourra construire son propre chemin. Se retrouvant face à une cuisinière – objet emblématique de la séquestration des femmes – elle la re-peint entièrement du rouge de sa robe et se l'approprie. L'histoire continue, le présent se réconcilie avec les passés, les héritages sont toujours là, muets. On ne verra pas comment cela fini. Peu importe d'ailleurs, car s'il s'agit bien de trouver sa place, c'est le chemin qui nous y amène qui intéresse l'artiste et non la destination.

Rivers, First Draft: The Woman in White eats coconut and looks away from the action, 1982/2015, 40.7 x 50.8 cm, impression numérique depuis diapositive Kodachrome 35mm, courtesy de Alexander Gray Associates, New York, © 2018 Lorraine O’Grady / Artists Rights Society (ARS), New York.

Rivers, First Draft: The Artists in Yellow work on their projects as the Woman in Red struggles with the Debauchees, 1982/2015, 40.7 x 50.8 cm, impression numérique depuis diapositive Kodachrome 35mm, courtesy de Alexander Gray Associates, New York.

© Lorraine O’Grady / Artists Rights Society (ARS), New York, 2018.

Rivers, First Draft: The Woman in Red starts painting the stove her own color, 1982/2015, 40.7 x 50.8 cm, impression numérique depuis diapositive Kodachrome 35mm, courtesy de Alexander Gray Associates, New York.

© Lorraine O’Grady / Artists Rights Society (ARS), New York, 2018.

Haut de page

Notes

1 Lorraine O'Grady est une artiste conceptuelle et une théoricienne. Née en 1934 à Boston, elle commences par étudier l'économie et l'espagnol. Elle intègre la scène artistique new-yorkaise dans les années 80 en pratiquant la performance. Plus tard, pour des raisons à la fois financières, personnelles et théoriques, elle abandonne la performance au profit d’installations murales.

2 « Subjectivity for me will always be a social and not merely a spiritual quest. » O'Grady, Olympia's Maid : Reclaiming Black Female Subjectivity, p. 16

Haut de page

Table des illustrations

URL http://journals.openedition.org/gss/docannexe/image/4916/img-1.png
Fichier image/png, 833k
Légende Body/Ground (The Clearing: or Cortez and La Malinche. Thomas Jefferson and Sally Hemings, N. and Me),1991, 86.4 x 106.7 cm, tirage argentique sur gélatine (Photomontage), courtesy de Alexander Gray Associates, New York.
Crédits © Lorraine O’Grady / Artists Rights Society (ARS), New York, 2018.
URL http://journals.openedition.org/gss/docannexe/image/4916/img-2.png
Fichier image/png, 813k
Légende Rivers, First Draft: The Woman in White eats coconut and looks away from the action, 1982/2015, 40.7 x 50.8 cm, impression numérique depuis diapositive Kodachrome 35mm, courtesy de Alexander Gray Associates, New York, © 2018 Lorraine O’Grady / Artists Rights Society (ARS), New York.
URL http://journals.openedition.org/gss/docannexe/image/4916/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 4,0M
Légende Rivers, First Draft: The Artists in Yellow work on their projects as the Woman in Red struggles with the Debauchees, 1982/2015, 40.7 x 50.8 cm, impression numérique depuis diapositive Kodachrome 35mm, courtesy de Alexander Gray Associates, New York.
Crédits © Lorraine O’Grady / Artists Rights Society (ARS), New York, 2018.
URL http://journals.openedition.org/gss/docannexe/image/4916/img-4.png
Fichier image/png, 32M
Légende Rivers, First Draft: The Woman in Red starts painting the stove her own color, 1982/2015, 40.7 x 50.8 cm, impression numérique depuis diapositive Kodachrome 35mm, courtesy de Alexander Gray Associates, New York.
Crédits © Lorraine O’Grady / Artists Rights Society (ARS), New York, 2018.
URL http://journals.openedition.org/gss/docannexe/image/4916/img-5.png
Fichier image/png, 32M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Roxane Bovet, « Lorraine O'Grady », Genre, sexualité & société [En ligne], Hors-série n°3 | 2018, mis en ligne le 01 décembre 2018, consulté le 16 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/gss/4916 ; DOI : 10.4000/gss.4916

Haut de page

Auteur

Roxane Bovet

Curatrice, éditrice, Espace Forde, (Genève), Éditions Clinamen (Genève)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Genre, sexualité et société est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo Iris - EHESS
  • Logo Institut Emilie du Châtelet
  • Logo CNRS
  • OpenEdition Journals