Navigation – Plan du site
Dossier

L’élève au prisme de l’administration : les collégiens et lycéens français entre 1830 et 1880

Through the eyes of the educational administration: French secondary school pupils between 1830 and 1880
Solenn Huitric
p. 123-146

Résumés

Les profils des lycéens et collégiens demeurent mal connus pour le XIXe siècle : les sources dont nous disposons sont surtout le fait de l’administration scolaire et n’abordent que peu le quotidien de ces élèves pour privilégier une approche comptable. Face à ce constat, l’article analyse les modalités de création et d’utilisation de ces documents administratifs par les autorités scolaires pour définir le prisme par lequel les élèves sont perçus. Si cette démarche ne comble pas le manque d’informations sur le profil social des élèves, l’article postule que rendre compte des schémas de lecture administratives à différentes échelles permet de mettre en évidence la construction par l’administration des différentes figures d’élèves à travers les caractéristiques qui l’intéressent et qui sont jugées nécessaires au bon fonctionnement du réseau d’établissements secondaires publics.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

I. Des figures d’élèves : le secondaire saisi par la rationalité administrative
1. Recueillir les données nécessaires à l’action publique
2. Un cadre épousant la hiérarchie administrative
II. Entre local et national, des finalités divergentes
1. Des discours des chefs d’établissement aux données administratives
2. L’élargissement de la grille de lecture
III. Saisir les mobilités individuelles ?
1. Une grille de lecture figeant les élèves
2. Rendre compte de ce qu’on ne perçoit pas ? Les circulations d’élèves à Saint-Étienne

Aperçu du début du texte

Premiers usagers du système scolaire, les élèves demeurent parmi les acteurs du monde éducatif les moins bien connus pour le XIXe siècle et notamment pour l’enseignement secondaire. Il est vrai que ces derniers n’ont représenté qu’une faible proportion d’une classe d’âge – une minorité aisée et masculine. Il n’en reste pas moins que les garçons fréquentant le secondaire ont été au centre des préoccupations des acteurs de l’éducation tout au long du siècle, chaque régime portant une attention spécifique à la formation des futurs administrateurs du pays. Cet intérêt de la part des autorités scolaires explique que nous disposions de nombreux documents administratifs sur la question de la fréquentation des différents établissements. Les enquêtes menées à l’échelle nationale constituent par exemple un des éléments ayant alimenté la caractérisation de l’enseignement secondaire comme l’école des notables, par opposition à l’enseignement primaire, l’école du peuple. Plusieurs recherches en ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Solenn Huitric, « L’élève au prisme de l’administration : les collégiens et lycéens français entre 1830 et 1880 », Histoire de l’éducation, 151 | 2019, 123-146.

Référence électronique

Solenn Huitric, « L’élève au prisme de l’administration : les collégiens et lycéens français entre 1830 et 1880 », Histoire de l’éducation [En ligne], 151 | 2019, mis en ligne le 03 janvier 2023, consulté le 19 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/histoire-education/4514 ; DOI : 10.4000/histoire-education.4514

Haut de page

Auteur

Solenn Huitric

École normale supérieure de Lyon

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page