Navigation – Plan du site

AccueilNuméros152VariaRené Duthil, militant français de...

Varia

René Duthil, militant français de l’adoption des tests à l’école dans l'entre-deux-guerres

René Duthil, French activist for the method of tests at school during the Interwar period
René Duthil, defensor francês da aplicação de testes escolares
Marc Moyon et Nara Vilma Lima Pinheiro
p. 37-61

Résumés

L’objectif principal de cette contribution est de présenter l’œuvre de René Duthil, acteur important du paysage français de l’éducation nouvelle en faveur de l’utilisation scolaire des tests. Entre autres grâce aux études d’Alfred Binet, il tente de réhabiliter l’application des tests à l’école après avoir étudié leurs apports pédagogiques dans le contexte scolaire nord-américain, notamment à partir des travaux de Carleton Washburne et d’Arthur Otis. Nous présentons d’abord quelques éléments biobibliographiques sur Duthil pour étudier ses idées sur l’éducation et l’application qu’il envisage des tests, en particulier à partir de sa correspondance avec Paul Faucher, encore inédite. Nous analysons ensuite ses réflexions et expériences sur les tests (notamment à l’aide de sa correspondance avec Henri Piéron). Enfin, nous présentons les principales critiques et réticences des éducateurs français, et notamment chez Célestin Freinet et ses proches, à l’égard de l’utilisation des tests en milieu scolaire.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

I. Le contexte scientifique de la méthode des tests
II. René Duthil : ses idées sur les tests et ses actions en France et à l’international
1. Entre traductions et adaptations
2. Duthil au-delà des frontières françaises
III. Les expériences de Duthil sur les tests : le cas de l’arithmétique
IV. Critiques et résistances

Aperçu du début du texte

Avec le développement de la psychologie expérimentale, les tests apparaissent au début du XXe siècle comme une méthode permettant d’évaluer des aptitudes afin de caractériser un individu et de le classer dans un groupe de référence. D’étroites relations s’établissent alors entre la psychologie expérimentale et l’éducation, largement encouragées par le mouvement de l’éducation nouvelle qui se fonde « sur la connaissance scientifique de processus d’acquisition et de développement de l’enfant ». C’est précisément dans ce contexte qu’évolue René Augustin Célestin Duthil (1886-1977). Même si peu de travaux en histoire de l’éducation ont donné à voir son œuvre et son militantisme pour la méthode des tests, l’historiographie présente Duthil comme le « propagandiste des tests d’instruction » pour l’enseignement primaire, ou comme « an enthusiast for testing ». Son nom apparaît à côté de certains éducateurs ou membres de mouvements d’éducation nouvelle, parmi lesquels Roger Cousinet, Madelei...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marc Moyon et Nara Vilma Lima Pinheiro, « René Duthil, militant français de l’adoption des tests à l’école dans l'entre-deux-guerres », Histoire de l’éducation, 152 | 2019, 37-61.

Référence électronique

Marc Moyon et Nara Vilma Lima Pinheiro, « René Duthil, militant français de l’adoption des tests à l’école dans l'entre-deux-guerres », Histoire de l’éducation [En ligne], 152 | 2019, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 30 septembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/histoire-education/4626 ; DOI : https://doi.org/10.4000/histoire-education.4626

Haut de page

Auteurs

Marc Moyon

Université de Limoges, CNRS, XLIM, UMR 7252

Nara Vilma Lima Pinheiro

Université Fédérale de São Paulo/Campus Guarulhos/SP, Brésil

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search