Navigation – Plan du site

AccueilNuméros152VariaLes concurrences entre syndicats ...

Varia

Les concurrences entre syndicats et association professionnelle pour la représentation des conseillers d’orientation (1964-1968)

Competitions between trade unions and professional association for the representation of guidance counselors (1964-1968)
Paul Lehner
p. 63-85

Résumés

À la fin des années 1960, l’expertise des conseillers d’orientation est menacée par la réforme de l’orientation scolaire qui prévoit la scission de leur métier. Cette réforme coïncide avec le renouvellement du bureau de l’Association des conseillers d’orientation de France et la fusion du Syndicat national de l’enseignement technique avec le Syndicat national de l’enseignement secondaire qui renforcent l’hétéronomie du groupe professionnel. Cette incertitude autorise des luttes syndicales et professionnelles à propos de l’identité du métier qui rendent difficile la constitution d’un front uni contre sa redéfinition.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

I. La défense du métier entravée par la recomposition de l’espace des représentations des COSP
1. Les conseillers d’orientation : une pluralité de porte-parole
2. L’autonomie syndicale des conseillers d’orientation en question
3. Le renouvellement du bureau de l’ACOF : d’une amicale à une association para-syndicale ?
4. La concurrence entre l’ACOF et le SNES pour la représentation des conseillers d’orientation
II. Recomposition de l’espace des représentations et redéfinition de l’identité professionnelle des conseillers d’orientation
1. L’invention d’une nouvelle identité collective : le conseiller d’orientation comme généraliste
2. Le SNES et la réinvention du métier de COSP autour de la psychologie scolaire
3. Le conseiller d’orientation comme éducateur des choix

Aperçu du début du texte

Le 23 novembre 1967, Louis Gros, président de la commission des affaires culturelles du Sénat, interpelle le ministre de l’Éducation nationale sur son projet de réforme de l’orientation :

« Nous aurions surtout souhaité, Mr le ministre, que vous nous disiez exactement ce que sont, dans votre esprit, dans votre conception, ces fameux conseillers d’orientation. […] Qui sont-ils ? Est-ce que ce sont des professeurs auxquels vous avez donné un complément de formation psychologique ou est-ce que ce sont des psychologues auxquels vous avez donné une formation de pédagogue ? Je ne sais pas. Vous ne nous l’avez pas dit et cela ne résulte absolument pas des documents que nous possédons, ni même des réponses que nous avons obtenues ».

Cette interpellation témoigne de l’éventail des interprétations possibles du métier de conseiller d’orientation, synthèse encore fragile, dans les années 1960, de deux héritages bien distincts. En transformant l’intitulé de « conseiller d’orientation professionnel...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Paul Lehner, « Les concurrences entre syndicats et association professionnelle pour la représentation des conseillers d’orientation (1964-1968) », Histoire de l’éducation, 152 | 2019, 63-85.

Référence électronique

Paul Lehner, « Les concurrences entre syndicats et association professionnelle pour la représentation des conseillers d’orientation (1964-1968) », Histoire de l’éducation [En ligne], 152 | 2019, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 27 septembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/histoire-education/4666 ; DOI : https://doi.org/10.4000/histoire-education.4666

Haut de page

Auteur

Paul Lehner

Université de Cergy-Pontoise, laboratoire École, mutations et apprentissages (EMA)

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search