Navigation – Plan du site

AccueilNuméros153Réseaux et revendications : le rô...

Réseaux et revendications : le rôle des étudiants dans la diffusion de la psychologie genevoise dans la France d’après-guerre

Networks and claims: the role of students in spreading Genevan psychology in post-war France
Camille Jaccard
p. 97-118

Résumés

Cet article précise comment les étudiants de la Sorbonne ont participé à l’institutionnalisation et à la professionnalisation de la psychologie dans la France d’après-guerre par une mise en circulation des savoirs et des pratiques élaborés par l’École de Genève. L’examen porte spécifiquement sur la façon dont l’expertise de Jean Piaget et de ses collaborateurs a été mobilisée par les étudiants parisiens dans la promotion et la défense de leur discipline, et comment, en retour, le Bulletin du groupe d’études de psychologie de l’université de Paris a contribué à diffuser l’enseignement prodigué à Genève, jusqu’à ce que Piaget lui-même soit appelé en 1952 à la faculté des lettres de la Sorbonne pour y enseigner la psychologie pédagogique. Cette analyse des échanges franco-suisses en matière de psychologie examine en particulier les revendications des étudiants au niveau de la formation, de l’insertion professionnelle et de la recherche. Elle se fonde sur un dépouillement des premiers numéros du Bulletin et mobilise quelques pièces issues de fonds d’archives genevois.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

I. Piaget invité des étudiants parisiens
II. L’esprit de Genève au-delà des frontières : négociations et émulations
III. Circulations et associations estudiantines
Conclusion

Aperçu du texte

En 1947, la création par décret de la licence de psychologie marque un moment charnière pour le développement de cette science humaine en France. La psychologie gagne une reconnaissance institutionnelle sans précédent qui la libère progressivement de sa tutelle philosophique. Dans cette nouvelle configuration où les règles de la discipline sont à inventer et le plan d’études à construire, le Groupe d’études de psychologie de l’université de Paris (GEPUP) prend une part active aux débats concernant l’organisation de la formation et les débouchés professionnels de ce nouveau diplôme. Le Bulletin du groupe d’études de psychologie de l’université de Paris qu’il commence à imprimer au moment de la création de la licence, offre une tribune à ces réflexions ; au point que la revue estudiantine, d’abord publiée à faible tirage et destinée à servir de guide pour les candidats du nouveau cursus, s’impose rapidement comme une publication de référence auprès des psychologues confirmés. Dans leu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Camille Jaccard, « Réseaux et revendications : le rôle des étudiants dans la diffusion de la psychologie genevoise dans la France d’après-guerre »Histoire de l’éducation, 153 | 2020, 97-118.

Référence électronique

Camille Jaccard, « Réseaux et revendications : le rôle des étudiants dans la diffusion de la psychologie genevoise dans la France d’après-guerre »Histoire de l’éducation [En ligne], 153 | 2020, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 19 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/histoire-education/5267 ; DOI : https://doi.org/10.4000/histoire-education.5267

Haut de page

Auteur

Camille Jaccard

Université de Lausanne, Suisse

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l'éducation
  • Logo larhra
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search