Navigation – Plan du site

AccueilNuméros154DossierLes thèses françaises en histoire...

Dossier

Les thèses françaises en histoire de l’éducation depuis 1990 : un miroir de la discipline ?

French doctoral theses in history of education since 1990: a reflection of the discipline?
Solenn Huitric
p. 93-117

Résumés

Cet article présente les résultats d’une enquête menée sur les thèses en histoire de l’éducation soutenues en France ces vingt dernières années. La thèse représente en effet un point d’entrée généralement reconnu à la fois dans la carrière académique et dans un domaine de recherche. Cet exercice de recherche et d’écriture nécessite une production de connaissances scientifiques nouvelles ainsi qu’un effort de positionnement dans le champ académique : chaque thèse devient porteuse d’une vision du champ de recherche exploré, de la même façon qu’elle prend position par rapport à l’historiographie. Identifier les thèmes porteurs, interroger les interactions que les thèses mettent en œuvre entre les sciences humaines et sociales ou encore analyser les profils de leurs auteurs permet d’en dresser un premier bilan. L’article propose également une réflexion sur la méthodologie employée pour construire et analyser ce corpus, et ouvre des pistes pour de futures études.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

I. Un domaine d’études structuré par des têtes de réseau
II. Des recherches sur la France contemporaine
III. Les effets de la double inscription disciplinaire dans la présentation des recherches
1. Une multiplicité d’approches
2. Un domaine identifiable par son approche de l’État enseignant
3. Un langage commun dans les résumés
Conclusion

Aperçu du texte

Le doctorat constitue aujourd’hui, à l’échelle internationale, le diplôme nécessaire pour prétendre à l’entrée dans une carrière académique. Au cours de cette étape de leur formation, les doctorants analysent un objet de recherche censément inédit : les objectifs assignés à cet exercice sont relativement identiques d’un pays à l’autre, ce qui permet une recherche orientée spécifiquement sur ces productions. Une telle étude prend néanmoins surtout son sens à l’échelle nationale : malgré une équivalence de fait du diplôme auquel elles donnent droit, les thèses possèdent des caractéristiques nationales propres, qu’il s’agisse du cadre réglementaire qui les régit, du format demandé pour la restitution de la recherche menée ou du type de soutenance. Cet article propose ainsi une étude des thèses françaises en histoire de l’éducation, pour comprendre le cadre institutionnel et scientifique dans lequel elles s’inscrivent.

En partant de ce corpus, un des objectifs est de rendre compte des th...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Solenn Huitric, « Les thèses françaises en histoire de l’éducation depuis 1990 : un miroir de la discipline ? »Histoire de l’éducation, 154 | 2020, 93-117.

Référence électronique

Solenn Huitric, « Les thèses françaises en histoire de l’éducation depuis 1990 : un miroir de la discipline ? »Histoire de l’éducation [En ligne], 154 | 2020, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 17 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/histoire-education/5620 ; DOI : https://doi.org/10.4000/histoire-education.5620

Haut de page

Auteur

Solenn Huitric

Université Lumière-Lyon 2

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l'éducation
  • Logo larhra
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search