Navigation – Plan du site

AccueilNuméros155DossierLa transmission religieuse dans l...

Dossier

La transmission religieuse dans les lycées catholiques bretons (XIXe-XXe siècles)

Religious transmission in the Catholic educational institutions of Brittany (19th-21st centuries)
Samuel Gicquel
p. 69-88

Résumés

Dans les institutions catholiques d’enseignement secondaire de l’académie de Rennes, la transmission religieuse reposait sur l’imposition d’une norme, jusqu’au milieu du XXe siècle. Ce modèle vertical, fondé sur l’obligation, était globalement accepté parce qu’il portait la promesse de la réussite sociale et spirituelle. Il se fissure au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, avant d’être massivement rejeté dans les années 1960. La pratique religieuse imposée disparaît alors et les offices en milieu scolaire se raréfient. Une recomposition s’amorce à partir des années 1980. Désormais, la transmission religieuse passe par une proposition pastorale, qui s’appuie notamment sur des échanges, des temps forts spirituels et une réflexion sociale à la lumière de l’Évangile. L’effondrement de la pratique, associé à la crainte d’une dilution dans un humanisme teinté de christianisme, a débouché au début du XXIe siècle sur une forme de réaffirmation religieuse dans les lycées catholiques bretons.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

I. Le temps de l’obligation
1. L’imposition d’une norme religieuse
2. La voie de la réussite
II. Le temps de la proposition
1. Décomposition
2. Recomposition

Aperçu du texte

L’école catholique, en se présentant comme telle, s’affiche comme un lieu d’enseignement et de transmission religieuse. Le Statut de l’enseignement catholique de 1992 le rappelait, en définissant l’école catholique comme « un lieu d’évangélisation, d’authentique apostolat, d’action pastorale ». Le Statut de 2013, actuellement en vigueur, le confirme, en précisant qu’elle est « au service du projet de Dieu » et qu’elle doit être animée par le « souci de la proposition et de l’annonce de la foi ». Hier comme aujourd’hui, l’école catholique doit être pour ses promoteurs un catalyseur dans l’éveil spirituel et l’éducation religieuse des élèves. En dépit de son caractère central dans l’enseignement catholique, la question de la transmission religieuse, c’est-à-dire du passage de croyances et de pratiques, a été peu étudiée. Michel Lagrée y a consacré de belles pages à l’échelon du primaire, mais, au niveau secondaire, la question n’a guère été appréhendée que par des études segmentées et...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Samuel Gicquel, « La transmission religieuse dans les lycées catholiques bretons (XIXe-XXe siècles) »Histoire de l’éducation, 155 | 2021, 69-88.

Référence électronique

Samuel Gicquel, « La transmission religieuse dans les lycées catholiques bretons (XIXe-XXe siècles) »Histoire de l’éducation [En ligne], 155 | 2021, mis en ligne le 02 janvier 2023, consulté le 30 novembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/histoire-education/6226 ; DOI : https://doi.org/10.4000/histoire-education.6226

Haut de page

Auteur

Samuel Gicquel

Université Rennes 2/Tempora

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l'éducation
  • Logo larhra
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search