Navigation – Plan du site

AccueilNuméros155DossierChoisir une école secondaire fran...

Dossier

Choisir une école secondaire française à Tunis dans les années 2010 : stratégie sociale d’entre-soi ou liberté de conscience et transmission religieuse ?

Choosing a French secondary school in Tunis in the 2010s: a social strategy for community-based exclusivity or freedom of conscience and religion?
Émilie Pontanier
p. 117-141

Résumés

Quelles sont les attentes des familles tunisiennes et binationales qui choisissent une école française en Tunisie, dans les années 2010 ? Comment s’inscrit leur démarche dans l’histoire du pays ? Les écoles françaises trouvent leur origine dans le système éducatif colonial où coexistaient un enseignement français et laïque, et un enseignement franco-arabe. L’histoire de ces enseignements, retracée ici, de la période coloniale, jusqu’à la veille de la Révolution tunisienne de 2011, met bien en lumière les éléments susceptibles d’influencer le choix de ces familles. Celui-ci peut certes s’expliquer par la recherche d’un entre-soi socio-économique et culturel, mais il correspond aussi au souhait de ces familles de socialiser leurs enfants dans un environnement laïque, une manière selon elles de contourner les pesanteurs sociales et religieuses du pays. En effet, pour la plupart des familles interviewées, le choix d’une école française permet de s’affranchir des obligations religieuses liées à une pratique encadrée, de se libérer des dites contraintes de l’islam dans l’espace public et de rendre acceptable l’indifférence religieuse ou l’athéisme.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

I. La place de l’enseignement secondaire français : le préalable colonial et les réformes de la Tunisie indépendante
1. L’héritage colonial
2. Sous le régime de Habib Bourguiba : politique linguistique, démocratisation de l’enseignement et mutation religieuse
3. Sous le régime de Zine el Abidine Ben Ali : place du religieux et politique scolaire
4. Choisir un établissement secondaire français : stratégies scolaires plurielles et manœuvres pour l’entre-soi
II. Système scolaire français, socialisation laïque et transmission religieuse : effet de contexte
1. Effet de contexte
2. Postures religieuses des élèves et des familles dans l’espace scolaire français : traits communs et divergences
Postures accommodantes et pratiques religieuses à géométrie variable
Rejet des élèves « identitaires »
Postures a-religieuses
Conclusion

Aperçu du texte

À travers le Service culturel de l’ambassade de France de Tunis, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) assure la gestion directe de neuf établissements scolaires, regroupés en deux établissements régionaux à autonomie financière : l’établissement Gustave-Flaubert et l’établissement Pierre-Mendès-France. Le réseau des établissements français en Tunisie est largement ouvert aux élèves tunisiens et binationaux mais l’accès y est encadré par une politique fortement sélective. Cette sélection est d’abord scolaire, avec un examen d’entrée (payant) pour les non-Français et certains élèves binationaux issus du système scolaire tunisien (public ou privé). Elle est aussi sociale puisque le coût financier des études y est particulièrement élevé. De là une certaine homogénéité sociale et culturelle de la population scolaire de ces établissements. L’attrait des familles pour les établissements français peut se comprendre par la place de la langue française puisqu’elle jouit d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Émilie Pontanier, « Choisir une école secondaire française à Tunis dans les années 2010 : stratégie sociale d’entre-soi ou liberté de conscience et transmission religieuse ? »Histoire de l’éducation, 155 | 2021, 117-141.

Référence électronique

Émilie Pontanier, « Choisir une école secondaire française à Tunis dans les années 2010 : stratégie sociale d’entre-soi ou liberté de conscience et transmission religieuse ? »Histoire de l’éducation [En ligne], 155 | 2021, mis en ligne le 02 janvier 2023, consulté le 30 novembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/histoire-education/6294 ; DOI : https://doi.org/10.4000/histoire-education.6294

Haut de page

Auteur

Émilie Pontanier

Université de La Réunion, laboratoire DIRE

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l'éducation
  • Logo larhra
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search