Navigation – Plan du site

AccueilNuméros161DossierAutoformation et autosurveillance...

Dossier

Autoformation et autosurveillance dans six journaux de jeunesse allemands (XIXe siècle)

Self-formation and self-surveillance in six nineteenth-century German youth diaries
Emily C. Bruce
p. 131-161

Résumés

L'écriture de journaux intimes qui prend son essor à la fin du XVIIIe siècle peut être assimilée à une « technologie de soi ». Pourtant, alors qu'il semble bien établi que l'enfance et l'adolescence constituent une étape essentielle pour le développement personnel, dans l’aire germanique, seuls quelques journaux allemands écrits par des jeunes gens avant le XXe siècle ont fait l'objet d'une attention particulière de la part des historiens et historiennes. Cet article analyse des journaux peu connus tenus par six filles et garçons de la classe moyenne âgés de dix à dix-sept ans dans plusieurs régions d'Allemagne durant la première moitié du XIXe siècle.
Perçus comme un moyen utile, pour les scripteurs et scriptrices, d'exercer leur habileté à l’écriture et de travailler leur style, les journaux se font dans le même temps l’écho des idées didactiques sur la vertu et la discipline inculquées aux jeunes gens. Mais ces derniers utilisent également leur journal pour forger leur identité, affirmer leurs goûts et opinions personnelles et, de façon générale, pour grandir. Les attentes des adultes et l'agentivité des jeunes gens s'entremêlent, dans cet exercice scripturaire, entre deux modes de construction de soi : le journal en tant qu'instrument d’autosurveillance – par le contrôle du temps, la prise en compte d’éventuels lecteurs et l'évaluation de l’activité et des sentiments – et le journal intime en tant qu’objet de formation de soi – dans un processus complexe de façonnement à la fois social et émotionnel.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2026.
Consulter cet article

Plan

I. Pourquoi étudier les journaux personnels ?
II. Six journaux représentatifs d’une certaine variété
III. Le journal comme moyen d’autosurveillance
IV. Le journal comme moyen d’autoformation
1. L’édition et la voix
2. Le goût
3. Les relations sociales
4. Habiter les émotions
Conclusion

Aperçu du texte

Quiconque éprouve le regret d’avoir abandonné un projet d’amélioration personnelle – par exemple, un programme d’exercices ou la résolution à se lever tôt – trouvera familier ce reproche que s’adresse un jeune scripteur de 1838 : « Une fois de plus, il y a longtemps que je n’ai pas écrit dans ce journal. Cela devient un temps qui, en fait, n’est pas un temps du tout. On ne sait presque plus rien des jours écoulés, si on ne les a pas notés avec une diligence assidue et active ». Pour Wilhelm Dieckhoff, âgé de quinze ans, ses expériences ne paraissent réelles qu’à la condition de les consigner par écrit. Son journal laisse ainsi apparaître un cycle répétitif où il se promet d’écrire plus, mieux et plus souvent, avant d’y renoncer. Il rend compte de son désir de faire preuve de diligence et de surveiller son temps, de périodes d’anxiété et de volonté de changement, ainsi que de la perception du jeune diariste que la tenue d’un journal n’est pas un simple exercice scripturaire mais bien...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Emily C. Bruce, « Autoformation et autosurveillance dans six journaux de jeunesse allemands (XIXe siècle) »Histoire de l’éducation, 161 | 2024, 131-161.

Référence électronique

Emily C. Bruce, « Autoformation et autosurveillance dans six journaux de jeunesse allemands (XIXe siècle) »Histoire de l’éducation [En ligne], 161 | 2024, mis en ligne le 01 janvier 2026, consulté le 20 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/histoire-education/9648 ; DOI : https://doi.org/10.4000/11wti

Haut de page

Auteur

Emily C. Bruce

University of Minnesota Morris

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search