Skip to navigation – Site map

Présentation

Créée en 1978, Histoire de l’éducation est une revue historique à comité de lecture consacrée à l’enseignement et à l’éducation en France et à l’étranger. À travers les articles, notes d’actualité scientifique, notes critiques et comptes rendus d’ouvrages publiés dans ses deux numéros annuels, elle entend faire connaître le meilleur de la recherche dans ce domaine, rendre compte des évolutions et débats historiographiques, contribuer à l’animation de son milieu scientifique et promouvoir l'histoire de l’éducation. Histoire de l’éducation s’adresse aussi bien aux historiens et chercheurs d’autres disciplines dans le domaine de l’éducation qu’aux enseignants, aux formateurs et à tous ceux qui cherchent, dans le passé de l’éducation, l’une des clés permettant de comprendre ses problèmes actuels.

Sur ce site, on trouvera les numéros depuis 2000, avec une barrière mobile de trois années. Les comptes rendus sont intégralement accessibles. Ces mêmes années sont accessibles sur le Portail Cairn.

Les numéros parus entre 1979 et 1999 peuvent être consultés sur le portail Persée.

Une étude rétrospective sur les vingt premières années de la revue a été publiée en 2000.

Latest issue
147 | 2017
Les lieux de l’enseignement technique (XIXe-XXe siècles)

Technical education institutions (19th -20th centuries)

Are technical and vocational institutions the same as other schools? How do they integrate their remit of preparing students for the world of work? To provide a clear picture of their specificities, this issue discusses technical education institutions. It provides an overview of the history of education, examining the physical context in which teaching takes place, as well as studying remnants of former practices. This helps to ascertain the concrete reality of educational policies, and the history of the architecture, focusing on a working definition of premises, construction policies and regional, urban, political, economic and social issues which are raised by the buildings and which are reflected in particular in their architectural expression and their iconographic programmes. The multi-level study of the actions of promoters, designers and users is crucial for evaluating the range of achievements. Focusing on the nineteenth and twentieth centuries, the various papers point to the fact that the issue of premises can tell us a great deal about the diversity of the achievements and concepts that have driven the transmission of knowledge and technical and professional know-how.