Navigation – Plan du site

AccueilNumérosXXXV-1Le dosage des ingrédients dans le...

Le dosage des ingrédients dans les prescriptions thérapeutiques mésopotamiennes

Quelques observations à partir du texte BAM 579
Dosages in Mesopotamian Medical Prescriptions: Observations from the Text BAM 579
Vérène Chalendar
p. 55-76

Résumés

Les sources savantes mésopotamiennes illustrant des attitudes variées face à la quantification des ingrédients, cet article se propose d’étudier les pratiques de dosage dans les prescriptions thérapeutiques cunéiformes. Cette thématique sera explorée à travers le prisme du texte BAM 579 issu de la bibliothèque royale de Ninive, qui constitue un témoignage du savoir médical tel qu’envisagé par la sphère officielle et dont certaines prescriptions trouvent des parallèles dans des textes d’archives privées. La comparaison de ces sources d’origines diverses permet d’examiner le dosage des ingrédients dans différents contextes. Sont abordés, dans cet article, les modes d’expression du dosage, l’expertise du praticien et les unités de mesure en tant qu’indices des pratiques savantes et concrètes.

Haut de page

Entrées d’index

Géographie :

Mésopotamie

Chronologie :

Antiquité
Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

1. L’expression du dosage dans les tablettes cunéiformes médicales
BAM 579, un document emblématique de la variété des attitudes face au dosage
Le dosage fixé à l’écrit
Unités de capacité et de poids
Le bitqu
Le signe ŠÚ
Le dosage en proportions équivalentes
2. Dosage et expertise
L’initiative du praticien
De l’importance de l’estimation visuelle dans les opérations de dosage
3. Les unités de dosage, témoignages des pratiques
Conclusion

Aperçu du début du texte

Les savants mésopotamiens nous ont légué de très nombreuses tablettes thérapeutiques permettant d’approcher les conceptions et les pratiques médicales du Proche-Orient ancien. Toutefois, en dépit de l’importance de ce corpus, force est de constater que la mention d’indications relatives aux quantités d’ingrédients nécessaires à la préparation des remèdes est loin d’y être systématique. Les savants mésopotamiens n’ignoraient pas pour autant le dosage, mais sa précision ne donne pas lieu à une présentation canonique et semble, au contraire, avoir été traitée de façon disparate lors de la mise à l’écrit des textes thérapeutiques. Si ces indications posologiques nous paraissent aujourd’hui fondamentales, la quantité d’un ingrédient conditionnant son efficacité ou sa toxicité, l’étaient-elles tout autant aux yeux des thérapeutes mésopotamiens ?

Cet article se propose d’explorer les pratiques de dosage de la materia medica en Mésopotamie en s’appuyant sur le texte BAM 579, une compilation ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vérène Chalendar, « Le dosage des ingrédients dans les prescriptions thérapeutiques mésopotamiennes », Histoire & mesure, XXXV-1 | 2020, 55-76.

Référence électronique

Vérène Chalendar, « Le dosage des ingrédients dans les prescriptions thérapeutiques mésopotamiennes », Histoire & mesure [En ligne], XXXV-1 | 2020, mis en ligne le 02 janvier 2023, consulté le 28 novembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/histoiremesure/12757 ; DOI : https://doi.org/10.4000/histoiremesure.12757

Haut de page

Auteur

Vérène Chalendar

Postdoctorante au Collège de France (Unité Proche-Orient, Caucase : langues, archéologie, cultures, PROCLAC, UMR 7192). E-mail : verene.chalendar@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Éditions de l’EHESS

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search