Navigation – Plan du site

AccueilNumérosXXXVI-1Rémunérer et compter le travail s...

Rémunérer et compter le travail sur les chantiers Médicis (fin xvie siècle-début xviie siècle)

Paying and Counting Labour on the Medici Building Sites (Late Sixteenth-Early Seventeenth Century)
Corine Maitte
p. 3-36

Résumés

Cet article présente une recherche en cours sur les listes de paiement des ateliers du grand-duc de Toscane entre la fin du xvie siècle et le début du xviiie siècle, en se concentrant ici sur la première période des registres, correspondant aux deux grands-ducs Médicis François Ier et Ferdinand Ier. Ces sources exceptionnelles sont utilisées pour faire une histoire des rémunérations. Comment s’établissent celles-ci dans des secteurs très qualifiés, en dehors du système corporatif ? Quelles en sont les échelles et quelle est l’ampleur de la « prime de qualification » ? Assiste-t-on à une individualisation des appointements ou, au contraire, à une tendance forte vers leur standardisation ? Surtout, il s’agit de réintroduire le temps de travail dans les calculs des rémunérations et de montrer les avantages d’une étude qualitative et individuelle.

Haut de page

Notes de l’auteur

Je remercie pour leur relecture attentive Philippe Bernardi, Andrea Caracausi, Nicolas Schapira, Matthieu Scherman, Didier Terrier, B. M.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

1. Une source comptable exceptionnelle mais ambivalente
Une inscription rare dans la longue durée
Les travailleurs : des artistes aux esclaves
2. Les rémunérations : un foisonnement ordonné
La diversité des modes de rémunération
L’échelle des rémunérations dans les ateliers de la galerie en 1585
L’échelle des rémunérations dans la construction de la chapelle en 1606
Individualisation des salaires ou « standardisation » ?
3. Le temps, élément indispensable de la mesure des revenus de chacun
Le temps standardisé des études économétriques
Travaux pratiques : le temps de travail de chacun dans la boutique de Cristofano à la fin du xvie siècle
Les rémunérations à l’épreuve du temps de travail
Conclusion

Aperçu du début du texte

Les archives florentines conservent des listes annuelles d’artistes et d’artisans – ce vocabulaire actuel n’est pas utilisé dans les sources – œuvrant pour les Médicis. On y trouve d’une part tous ceux qui sont payés sur facture ou à travail fait et, d’autre part, tous ceux qui sont rémunérés d’une manière ou d’une autre au temps. La comptabilité indique alors pour chacun le nombre de journées – ou de demi-journées – travaillées par semaine, le montant du salaire journalier, afin de verser le samedi le montant de la semaine à peine écoulée. Ces archives n’ont été, à ce jour, que très peu exploitées, alors même que la longévité de cet enregistrement est tout à fait exceptionnelle, comparable à celle de la fabrique de Saint-Pierre de Rome ou à celle du Duomo de Milan : de la fin du xvie siècle (1585) jusqu’à la fin de la dynastie en 1737, les registres relèvent la présence, sur un modèle unifié, des artistes et artisans initialement employés au Casino de San Marco, puis progressivemen...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Corine Maitte, « Rémunérer et compter le travail sur les chantiers Médicis (fin xvie siècle-début xviie siècle) », Histoire & mesure, XXXVI-1 | 2021, 3-36.

Référence électronique

Corine Maitte, « Rémunérer et compter le travail sur les chantiers Médicis (fin xvie siècle-début xviie siècle) », Histoire & mesure [En ligne], XXXVI-1 | 2021, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 07 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/histoiremesure/14273 ; DOI : https://doi.org/10.4000/histoiremesure.14273

Haut de page

Auteur

Corine Maitte

Laboratoire Analyse comparée des pouvoirs (ACP, EA 3350), Université Gustave-Eiffel. E-mail : corine.maitte@u-pem.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Éditions de l’EHESS

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search