Navigation – Plan du site

AccueilNumérosXXXVI-1L’émergence de la troisième dimen...

L’émergence de la troisième dimension dans les plans de Lyon : de l’histoire à l’archéologie

The Emergence of the Third Dimension in the Maps of Lyon: from History to Archaeology
Cyrille Ducourthial et Hervé Tronchère-Cottet
p. 63-100

Résumés

La mesure du relief fut, à Lyon, particulièrement précoce et fréquemment renouvelée. Aux remarquables plans à courbes de niveau réalisés par le Génie dès 1818 se sont ajoutés les nivellements commandés par la municipalité. Leur hypsométrie se fonde sur des plans de comparaison dont l’altitude, jusqu’en 1857, est calculée par rapport à un repère unique aujourd’hui disparu. Une approche régressive, basée sur les repères subsistant du nivellement Bourdalouë, nous a permis de déterminer son altitude et d’exploiter ainsi sur SIG les données issues de ces premiers nivellements (génération de paléo-MNT, calculs d’épaisseur de remblais). L’étude de l’évolution de la topographie de la ville au cours des deux derniers siècles ouvre d’intéressantes perspectives pour l’archéologie lyonnaise.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

1. Le premier plan nivelé par courbes horizontales de Lyon (1818)
Les hommes du plan
Le recours au plan Coillet
La représentation du relief de Fourvière : influences et méthode
2. Le plan nivelé de Coillet (1820-1822)
3. Le zéro de l’échelle hydrométrique du pont de l’Archevêché
La postérité du repère fondamental
Le nivellement général de la ville de Lyon de Bourdalouë et l’altitude du repère fondamental
4. Tirer parti des nivellements anciens : méthodes et résultats
Détermination de l’altitude NGF IGN69 du repère fondamental
Confirmation par le calcul de la stabilité du repère fondamental
L’universalisme trompeur d’un référent altimétrique basé sur le niveau de la mer
Tableau de conversion des anciennes cotes de nivellement
Constitution d’un modèle numérique de terrain du début du xixe siècle
Effet de sources et limites techniques
Conclusion

Aperçu du début du texte

En archéologie, la mise en évidence des évolutions topographiques du territoire à différentes échelles de temps constitue un apport notable à sa compréhension. À Lyon, où le relief est marqué, le réseau hydrographique mouvant et l’urbanisation dense, ces évolutions peuvent aussi bien découler de phénomènes naturels que d’aménagements anthropiques. La prise en compte de la dimension verticale est donc indispensable pour appréhender ce paysage complexe. À cet égard, une connaissance, même imparfaite, des transformations d’une parcelle facilite aussi les arbitrages techniques et scientifiques préalables à sa fouille.

Les cartes anciennes, malgré les biais de géoréférencement et la part d’interprétation inhérente à toute représentation (choix sémiologiques orientés, imprécision des relevés, mauvais état de conservation…), constituent un outil privilégié d’analyse et de compréhension des sites archéologiques. Cependant, il est rare d’y trouver des données altimétriques précises, suffisamm...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Cyrille Ducourthial et Hervé Tronchère-Cottet, « L’émergence de la troisième dimension dans les plans de Lyon : de l’histoire à l’archéologie », Histoire & mesure, XXXVI-1 | 2021, 63-100.

Référence électronique

Cyrille Ducourthial et Hervé Tronchère-Cottet, « L’émergence de la troisième dimension dans les plans de Lyon : de l’histoire à l’archéologie », Histoire & mesure [En ligne], XXXVI-1 | 2021, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 07 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/histoiremesure/14283 ; DOI : https://doi.org/10.4000/histoiremesure.14283

Haut de page

Auteurs

Cyrille Ducourthial

Service archéologique de la Ville de Lyon. E-mail : cyrille.ducourthial@mairie-lyon.fr

Hervé Tronchère-Cottet

Service archéologique de la Ville de Lyon, laboratoire Environnement, ville, société (EVS, UMR 5600). E-mail : herve.tronchere@mairie-lyon.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Éditions de l’EHESS

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search