Navigation – Plan du site
Mesurer la forêt

Reconstituer l’évolution des paysages forestiers

La forêt de Mormal entre le xvie et le xviiie siècle
Reconstructing the Evolution of Forest Landscapes: The Forest of Mormal between the Sixteenth and Eighteenth Centuries
Marie Delcourte Debarre
p. 39-65

Résumés

Appréhender l’évolution d’un territoire forestier c’est croiser le temps et l’espace. C’est donner une dimension temporelle à un objet semi-naturel ou construit par l’homme, et considérer que cet objet peut être spatialement en mouvement. Dans le cadre de la démarche de recherche appliquée dont relève cette étude (politique de reboisement), il a été nécessaire de recourir à des outils particuliers pour rendre lisibles et utilisables les données anciennes. La méthode SyMoGIH (Système modulaire de gestion de l’information historique) offre la possibilité de conduire une analyse à différentes échelles (territoire, écopaysage, lieu), tout en intégrant les disparités spatiales et temporelles qui composent chaque élément géographique d’un espace, ici l’Avesnois. Par cette méthode, l’analyse historique est spatialisée tout en étant bornée temporellement.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

1. Une démarche au croisement de la recherche fondamentale et de la recherche appliquée
Présentation de l’espace étudié
Des politiques environnementales régionales questionnant le passé
La mise en perspective historique
De la source écrite à la carte ancienne
2. SyMoGIH, un renouvellement du discours historique
Une méthode collaborative
Le concept de « Named Place »
La forme concrète du « Named Place »
La visualisation des données à différentes échelles
3. Observer le présent, connaître le passé pour anticiper le futur
Une lisière forestière en mouvement
Forêts anciennes et corridors écologiques forestiers
Conclusion

Aperçu du début du texte

Analysé au prisme de l’histoire de l’environnement, l’espace forestier est une notion complexe aux multiples facettes. La forêt de Mormal, objet de notre étude, est envisagée comme un anthroposystème constitué, résultant de l’interaction entre les dynamiques des systèmes naturels et des systèmes sociaux qui forment le socle de son développement passé, présent et futur. L’analyse du paysage de la forêt de Mormal a pour objectif d’en révéler les évolutions, les héritages et les ruptures, les accélérations, entre le xvie et le début du xviiie siècle.

L’analyse systémique des modalités des relations sociétés-milieux, conduite pour une meilleure compréhension de la dynamique paysagère, n’est possible que par une approche multiscalaire impliquant un croisement des sources. Considérer diverses échelles spatiales, de la macro-échelle du territoire à la micro-échelle, en portant la focale sur un massif forestier voire sur un canton de forêt, conduit l’historien à spatialiser son discours tout...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marie Delcourte Debarre, « Reconstituer l’évolution des paysages forestiers », Histoire & mesure [En ligne], XXXII-2 | 2017, mis en ligne le 31 décembre 2019, consulté le 21 octobre 2018. URL : http://journals.openedition.org/histoiremesure/6112

Haut de page

Auteur

Marie Delcourte Debarre

Docteure en histoire environnementale, membre associé au laboratoire Cultures, arts, littératures, histoire, imaginaires, sociétés, territoires, environnement (CALHISTE EA 4343), université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis.
E-mail : delcourte.marie@orange.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Éditions de l’EHESS

Haut de page