Navigation – Plan du site

Socio-History of Statistics on Latin America: A Review

La socio-histoire des statistiques en Amérique latine : état de la recherche
Hernán Otero
p. 13-32

Résumés

L’histoire et la sociologie de la statistique en Amérique latine ont connu un développement important depuis la fin des années 1990, dont le lecteur européen ou nord-américain est peu informé pour des raisons essentiellement linguistiques. En partant de ce constat, le texte a l’objectif de fournir une vision d’ensemble de ces domaines académiques à partir de la présentation de deux genres d’études : les travaux consacrés aux producteurs de données chiffrées (en particulier, les systèmes nationaux de statistiques) et ceux consacrés aux outils et usages de la statistique en tant que tels (analyse des concepts, catégories, savoirs, etc.). Dans les deux cas, une attention particulière est portée aux différences entre l’Amérique Latine et les pays occidentaux. Cette contribution s’achève par un bilan de la production historiographique et l’évocation de quelques défis pour le futur.

Haut de page

Notes de l’auteur

This paper was originally presented as a special address at the “Le chiffre et la carte” colloquium (Montreal, 21-23 September, 2017). I am grateful for the comments received on that occasion, in particular those of Jean-Pierre Beaud, Morgane Labbé and Claudia Damasceno, as well as for the observations of Cecilia Lanata Briones on a previous version of this work and of the anonymous referees of this journal.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

1. The producers of statistics and the contexts of production
2. Statistical studies and reports
3. Review and challenges

Aperçu du début du texte

This article reviews existing research on the history and the sociology of statistics in Latin America, research that, it is argued, is much richer and more varied than might be imagined a priori. Despite their specificity and relatively recent emergence, the production and uses of numbers in Latin America have attracted considerable attention.

There are many ways of conceiving the socio-history of statistics. This article follows an inductive perspective by placing existing research as the starting point. This research has expanded significantly since the late 1990s thanks to both international and national factors. Concerning the former, the crisis of the paradigms that had, until then, structured the social sciences – such as Marxism, structuralism and functionalism – gave rise to what Desrosières defined as “‘denaturalisation’ and ‘deconstruction’ enterprises”, of recurrent use in social analysis since the 1980s. Regarding national events, the end of the military dictatorships in...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hernán Otero, « Socio-History of Statistics on Latin America: A Review », Histoire & mesure, XXXIII-2 | 2018, 13-32.

Référence électronique

Hernán Otero, « Socio-History of Statistics on Latin America: A Review », Histoire & mesure [En ligne], XXXIII-2 | 2018, mis en ligne le 02 janvier 2022, consulté le 14 novembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/histoiremesure/7934 ; DOI : 10.4000/histoiremesure.7934

Haut de page

Auteur

Hernán Otero

Instituto de Geografía, Historia y Ciencias Sociales (IGEHCS, CONICET-UNCPBA), Tandil, Argentina. E-mail: hernan.otero@conicet.gov.ar

Haut de page

Droits d’auteur

© Éditions de l’EHESS

Haut de page