Navigazione – Mappa del sito

HomeLa rivistaInformations pour les auteurs

Informations pour les auteurs

Le texte doit être présenté au format .doc ou .docx (le format .odt n’est pas accepté) et, en outre, une version .pdf peut également être fournie.

Le texte et les notes doivent être rédigés dans une police de caractères commune (par exemple Times New Roman, Times et similia).

Les références bibliographiques doivent être indiquées dans les notes de bas de page (et non dans les notes finales du document).

Lorsque l’utilisation d’un trait d’union est demandée, le trait d’union court (-) est toujours prévu. Le trait d’union long (-) ne doit être utilisé que pour indiquer les gravures dans une période donnée.

Illustrations : originaux et/ou images numériques qui peuvent être imprimés en noir et blanc et en couleur (voir section 8 ci-dessous).

1. Texte

- Formatage : marges justifiées ; police 12 pt. ; interligne 1,5.

- Les références aux notes de bas de page doivent être insérées avant les signes de ponctuation (ex : cette tradition est attestée dans la Moralia de Plutarque1.).

- Pour les mots latins et les translittérations de mots grecs en alphabet latin, il convient d’utiliser les italiques (par exemple : rasura ; les mots grecs doivent être écrits sans accent et sans l’indication de voyelles longues : par exemple polites ; ekklesia).

- Pour les mots dans une langue autre que celle adoptée dans l’article, les italiques doivent être utilisés (par exemple database, Machtpolitik).

- Les références aux illustrations doivent être indiquées entre parenthèses selon les abréviations suivantes : fig./figg. (figure/figures) ; tableau/tableaux. Par exemple : (fig. 4).

2. Notes de bas de page :

- Formatage : marges justifiées ; police de 10 pt ; interligne simple.

- Les notes de bas de page doivent généralement se terminer par un point.

- Références aux sources anciennes : voir section 4 ci-dessous.

- Références à la bibliographie moderne : voir section 6.1 ci-dessous.

- Les références croisées peuvent être utilisées en dessous ou au-dessus, suivies du numéro de page, sans p./pp. (par exemple : voir ci-dessous 25), ou le numéro de la note de bas de page précédé de n./nn. (par exemple : voir n. 5 ci-dessous 25).

- Il convient d’éviter l’utilisation des termes id./idem, ead./eadem, ibid./ibidem. En cas de citations de plusieurs œuvres du même auteur publiées au cours d’années différentes, le critère suivant doit être utilisé : nom de famille de l’auteur suivi de l’année de la contribution la plus ancienne et des années des contributions les plus récentes séparées par des points-virgules (par exemple : Rhodes 2011, 25-27 ; 2012, 54-67 ; 2015, 15-22).

- L’utilisation de loc. cit. n’est pas acceptée.

3. Abréviations de magazines, colliers, corpus, lexika et autres :

Pour les abréviations des revues, séries, corpus et lexiques, il faut utiliser le système adopté par L’Année Philologique (téléchargeable à partir de ce lien : http://www.annee-philologique.com/files/sigles_fr.pdf). Si l’abréviation ne figure pas dans la liste, il convient de donner le titre complet ou d’utiliser une forme abrégée aussi claire que possible.

Quelques abréviations fréquentes :

a.

année

ad v.

ad vocem (italique)

app.

annexe

ca

environ

cap./capp.

chapitre/chapitre/chapitres

cat.

catalogue

cfr.

comparer

cm, m, km, gr, kg (sans point final)

cm, mètre, gramme, kilogramme

cod./codd.

code/code(s)

etc.

etcetera

ed./edd.

editions/editions

ex.

par exemple

facs.

télécopie

fig./figs.

figure/figures

fr./frr.

fragment/fragments

infra

ci-dessous (en italique)

nr./nrr. inv.

numéro / numéros d’inventaire

l./ll. 

ligne/lignes

ms./mss.

manuscrit/manuscrits

n./nn.

note/notes

nr./nrr.

numéro(s)

passim

passim (cette citation apparaît fréquemment dans le texte consulté)

par./parr.

paragraphe/paragraphes

suppl.

supplément

supra

ci-dessus (en italique)

s.v.

s.v. sub vocem (italique)

tab./tabb.

table/tables

transl.

traduction

v./vv.

verse/verses

vd.

Vous voyez

vs

versus (italiques)

vol./vols.

volume/volumes

Dates :

- après J.-C. / avant J.-C.

- années doivent être indiquées en entier (par exemple 167-168 après J.-C. ou 480/470 avant J.-C.).

- Un tiret sans espace relie deux dates (ex. : I-II siècle après J.-C.).

- Un tiret avec des espaces relie les indications de périodes chronologiques (par exemple : dernier quart du 1er siècle avant J.-C. – première moitié du 1er siècle avant J.-C.).

- Indications des années archivistiques et consulaires : 400/399 avant J.-C., 420/19 avant J.-C., 402/1 avant J.-C.

4. Sources anciennes

4.1 Sources littéraires

Pour les auteurs latins, utilisez les abréviations du Thesaurus Linguae Latinae, Lipsiae 1900- ; pour les auteurs grecs, vous pouvez demander la liste en .pdf ; dans tous les cas, suivez les abréviations les plus courantes et les plus évidentes.

Lignes directrices :

Indiquez l’auteur abrégé (en lettres rondes et non majuscules), l’abréviation éventuelle du titre en italique, le livre en chiffres romains, le paragraphe (ou vers) en chiffres arabes. La virgule est utilisée pour séparer uniquement les paragraphes du livre et les paragraphes entre eux.

Exemples :

Hom. Il. I 265
Cic. Brut. 39
Aristoph. Av. 561
Philoch. FGrHist. 328 F 108
Isocr. Paneg. [IV] 2
Plat. Resp. 538a
Harpocr. s.v. ἀγενής
Fest. p. 348 L. (n’utilisez l’abréviation p. par page que dans des cas similaires)
Cass. Dio XXII, frg. 74, 1 Boiss
Hdt. II 3, 1
Plutôt. Lyc. 2, 3
Aristot. Ath. Pol. 4, 2 ; Pol. 1273 a 6-8
Ovide. Fasti V 284-290

4.2. Sources épigraphiques :

Les abréviations conventionnelles doivent être utilisées pour les citations des corpus d’inscription. En cas de doute, suivez le système adopté par le Supplementum Epigraphicum Graecum.

Exemples :

CIL V 7548
ILS 234
ILLRP 23
IGUR 123
IG II3 357
SEG XXIV 138
Agora XV 128

5. Citations de sources anciennes et modernes

5.1 Auteurs anciens

Pour citer des textes anciens, utilisez des italiques sans guillemets (ex : Plin. NH III 123 : Transpadana appellatur ab eo regio undecima, tota in mediterraneo cui marina cuncta fructuoso alveo inportat).

Pour citer les textes grecs, utilisez la ronde sans guillemets (par exemple : App. BC I 29, 130 : γῆν, ὅσην ἐν τῇ νῦν ὑπὸ Ῥωμαίων καλουμένῃ Γαλατίᾳ). Pour le grec, utilisez une police Unicode différente de celle utilisée pour le texte, de préférence Thistle, qui comprend également des caractères épigraphiques et papirologiques spéciaux (http://scholarsfonts.net/cardofnt.html).

5.2 Les auteurs modernes

Les citations d’auteurs modernes tournent en rond entre guillemets jusqu’à caporal (« ... »).

En général, de courtes citations de textes anciens et modernes doivent être insérées dans le corps du texte. Les citations de plus de trois lignes doivent être signalées dans l’intratesto.

5.3 Inscriptions :

Les inscriptions latines doivent être transcrites selon les critères adoptés par les Supplementa Italica (Rome, Quasar).

6. Citations bibliographiques

Utilisez le système de citation dit « court » ou anglo-saxon (auteur-année).

Les noms des auteurs, ainsi que les titres des publications dans d’autres alphabets que le latin sont cités dans l’original. Par exemple :

Μπίρης 1971 : K. Μπίρης, Αἱ τοπωνυμίαι τῆς πόλεως καὶ τῶν περιχώρων τῶν Ἀθηνῶν, Ἀθῆναι

Σταϊνχάουερ 2005 : Γ. Σταϊνχάουερ, Αττικής Οδού Περιήγηση, Αθήνα

6.1 Notes de bas de page

Dans les notes de bas de page, utilisez le système de citation courte : le(s) nom(s) de famille de l’auteur doit (doivent) être indiqué(s) en entier (sans le prénom), suivi de l’année de publication et du nombre de pages citées (sans p./pp.).

Exemples :

Bickermann 1975, 1-12

Si l’ouvrage est en plusieurs volumes, indiquez le numéro du volume cité en chiffres romains.

Blass 1887, I, 125

Les publications de la même année d’un auteur sont distinguées par l’ajout d’une lettre minuscule après l’indication de l’année.

Hansen 1997a, 14-18

Hansen 1997b, 12 n. 3

Les articles avec des noms doubles doivent être indiqués par le nom des auteurs séparés par un tiret.

Blok - Lardinois 2006

Si la contribution est faite par plus de deux auteurs, veuillez n’indiquer que les deux premiers et pour les autres, utilisez et al. Les noms de tous les auteurs seront indiqués en entier dans la bibliographie au bas de la contribution. Évitez l’utilisation de l’abréviation « Aa. Vv. »

Coulson - Palagia et al. 1994

Les références aux numéros de page (par exemple : 192-195 ; no 192-95 ou 192-5) et sans utilisation d’abréviations (c’est-à-dire sans p./pp. ; par exemple : Hansen 1997, 1-25) doivent être indiquées avec précision. L’utilisation du passim est acceptée.

Pour les références aux numéros des notes de bas de page, il faut utiliser les abréviations n. ou nn. (par exemple : Hansen 1997, 13 n. 4 ou Hansen 1997, 13 nn. 3-4).

Dans le cas de textes republiés dans différents lieux ou de rééditions de monographies, le nom de famille de l’auteur et l’année de la publication originale doivent être indiqués entre parenthèses rondes, mais le nombre de pages ne doit pas être indiqué.

Ex : Cracco Ruggini 1995, 54 (= Ruggini 1961).

6.2 Bibliographie

Dans la bibliographie au bas de l’article, les courtes abréviations des notes de bas de page doivent être dissoutes selon les critères suivants :

Œuvres monographiques : Nom de famille de l’auteur en ronde, précédé de l’initiale du nom (en cas de double nom, les initiales doivent être indiquées sans espace entre elles) ; le titre de l’œuvre doit être indiqué en italique ; le lieu de publication (tel qu’il figure sur la page de titre de l’œuvre, par exemple : Paris, Berolini, Londres, Αθήνα etc.) En cas de plusieurs lieux d’éditions, indiquez-les séparés par un trait d’union sans espace.

Exemples :

Brunt 1971: P.A. Brunt, Italian Manpower 225 BC - AD 14, Oxford.

Azoulay 2004: V. Azoulay, Xénophon et les grâces du pouvoir. De la charis au charisme, Paris.

Blok - Lardinois 2006: J.H. Blok - A.P.M.H. Lardinois (ed. by), Solon of Athens. New historical and

philological Approaches, Leiden-Boston.

En cas de réédition d’ouvrages monographiques, veuillez indiquer entre parenthèses rondes les références éditoriales originales.

Exemple : Cracco Ruggini 1995: L. Cracco Ruggini, Economia e società nell'Italia Annonaria. Rapporti fra agricoltura e commercio dal IV al VI secolo d. C., Bari. (= Economia e società nell'Italia Annonaria. Rapporti fra agricoltura e commercio dal IV al VI secolo d. C., Milano 1961).

Dans le cas d’ouvrages monographiques traduits, indiquer entre parenthèses les références de l’ouvrage original.

Exemple : Dagron 1991: G. Dagron, Costantinopoli. Nascita di una capitale (330-451), Torino (trad. it di Naissance d’une capitale. Constantinople et ses institutions de 330 à 451, Paris 1974).

Contributions à la revue : nom de famille de l’auteur en ronde, précédé de l’initiale du nom (en cas de double nom, les initiales doivent être indiquées sans espace entre elles) ; le titre de l’ouvrage doit être indiqué en italique ; titre de la revue en abrégé (selon le système adopté dans l’Année philologique ; voir par. 3 ci-dessus) ; numéro du volume de la revue indiqué en chiffres arabes (suivi de l’année entre guillemets par caporal uniquement si elle est différente de l’année indiquée sur la couverture originale) ; nombre total de pages de l’article.

Exemple :

Bickermann 1976: E. Bickermann, La conception du marriage à Athènes, «BIDR» 78, 1-28.

Dans le cas d’un double volume du magazine, utilisez la barre oblique (/) entre les numéros du volume et entre les années. Exemple :

Simon 1954/55 : E. Simon, Zum Bruchstück eines Weihreliefs in Eleusis, «MDAI(A)» 69/70, 45-48.

Si les années ne sont pas consécutives, utilisez un trait d’union entre les numéros de volume et entre les années.

Exemple : Αλιφέρη 1992-98 : Σ. Αλιφέρη, Τὰ διασπαρμένα μνημεῖα ὡς πηγὲς πηγὲς τὴν τοῦ Δημοσίου Σήματος, «Horos» 10-12, 183-203.

Contributions à des ouvrages divers ou à des actes de conférences : nom de famille de l’auteur en ronde, précédé de l’initiale du nom (en cas de double nom, les initiales doivent être indiquées sans espace entre les deux) ; titre de la contribution en italique ; titre (en italique) de l’ouvrage dont la contribution est tirée, suivi de ed. by / hrsg. von / éd. par / a c. di (comme indiqué sur la page de titre de l’ouvrage) et nom de l’éditeur de l’ouvrage (précédé de l’initiale du nom) ; lieu de publication ; nombre total de pages de la contribution en chiffres arabes. Dans le cas de plusieurs éditeurs, séparez les noms par un trait d’union entre deux espaces.

Exemples : Akrigg 2007 : B. Akrigg, The Nature and Implications of Athens’ changed social Structure and Economy, in Debating the Athenian cultural Revolution : Art, Literature, Philosophy, and Politics 430-380 B.C., ed. by R. Osborne, Cambridge-New York, 27-43.

Blok 2006: J.H. Blok, Solon’s Funerary Laws: Questions of Authenticity and Function, in Solon of Athens. New historical and philological Approaches, ed. by J.H. Blok - A.P.M.H. Lardinois, Leiden-Boston, 197-247.

Schnapp 1987 : A. Schnapp, Héraclés, Thésée et les chasseurs : les ambiguïtés du héros, in Images et société en Grèce ancienne, éd. par C. Bérard - C. Bron - A. Pomari, Lausanne, 121-130.

Dans le cas d’une contribution rééditée dans un ouvrage divers, indiquer entre parenthèses rondes les références éditoriales de la contribution originale.

Exemple : Chastagnol 1995 : A. Chastagnol, Le repli sur Arles des services administratifs gaulois en l’an 407 de notre ère, in La Gaule romaine et le droit latin. Recherches sur l’histoire administrative et sur la romanisation des habitants, éd. par A. Chastagnol, Paris, 257-274 (Le repli sur Arles des services administratifs gaulois en l’an 407 de notre ère, «RH» 249, 23-40).

7. Sitographie

Utilisez le système de citation courte (auteur-année).

7.1 Le système de citation courte doit être utilisé dans les notes de bas de page : le nom de famille de l’auteur en ronde suivi de l’année de publication. Si la date n’est pas disponible, utilisez « s.d. » (non daté).

7.2 Dans la bibliographie à la fin de l’article, les courtes abréviations des notes de bas de page doivent être supprimées selon le système adopté pour les contributions sur papier (voir section 6.2 ci-dessus). En outre, un lien vers la page web doit être ajouté.

Exemples : Mount 2010 : H. Mount, Roman Blood Runs Through Chinese - and British - veins, «The Telegraph», 24/11/2010 = http://blogs.telegraph.co.uk/culture/harrymount/100049168/roman-blood-runs-through-chinese-and-british-veins/.

Adinolfi n.a. : R. Adinolfi, Soldati di Crasso en Chine et des commerçants de Campanie en Mongolie, en Inde et à Ceylan, s.d. = http://www.icampiflegrei.it/Bollettino/cina_1.htm

8. Illustrations

Format : Fournir des fichiers en format TIFF ou JPEG/JPG en haute résolution. Les fichiers ne doivent pas être insérés dans des documents textuels, sous peine de voir leur qualité se détériorer.

Résolution : au moins 400 dpi pour les images en niveaux de gris et en couleur ; au moins 1200 dpi pour les dessins.

  • Logo Celid
  • Logo Università degli Studi di Torino – Dipartimento di Studi Storici - Storia antica
  • Logo DOAJ
  • OpenEdition Journals
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search