Navigation – Plan du site

AccueilNuméros1Éditorial

Texte intégral

1Présenter le premier numéro d’une revue n’est pas une tâche aisée (une naissance n’implique-t-elle pas toujours de multiples interrogations ?) et ce, d’autant plus que cette revue est l’émanation directe d’une autre publication : celle du Bulletin du Centre d’Étude d’Histoire de la Médecine (CEHM), paraissant à Toulouse depuis une vingtaine d’années.

2Le CEHM, fondé avec deux amis, Gilbert Guiraud et Raymond Le Coz, en décembre 1991, s’était fixé deux objectifs principaux : intéresser un public érudit à cette spécialité pratiquement ignorée, à l’aide de conférences et de colloques ouverts à tous ; libérer l’histoire de la médecine de son carcan médical : une histoire linéaire, faite de biographies de grands savants et de progrès médicaux continus, et, pour cela, parler autant de maladies, d’anatomie, de malades, de santé publique que d’explorations maritimes, d’alimentation, de médecine de guerre, de médecine vétérinaire ou de sanctuaires guérisseurs…

3Le Bulletin trimestriel, dont le premier numéro parut en juin 1992, ainsi que son complément le Cahier annuel – lui, thématique – reflétaient étroitement les activités du CEHM et la volonté d’être à l’écoute des questionnements soulevés par l’historiographie récente. Chaque Bulletin comprenait, outre un éditorial, le texte d’une de nos conférences, un deuxième sujet indépendant du premier et des varia, des critiques d’ouvrages scientifiques, les dernières parutions ou encore un document d’archives commenté.

4Entre Bulletins (78 au total) et Cahiers (19) nous avons pu ainsi publier sur des sujets originaux ou peu fréquemment abordés comme : « Les médecins nestoriens » ; « La médecine monastique dans l’Occident médiéval » ; « Anthropologie et médecine chez les Pères latins » ; « Géographes et voyageurs arabes (Xe-XVIe siècles), une ébauche de géographie médicale ? » ; « La rencontre de la médecine chinoise par l’occident (XVIe-XIXe siècles) » ; « Le sang des femmes dans les traditions indiennes et occidentales » ; « Le squelette dans l’art » ; « Les chirurgiens navigants américains pendant la guerre d’indépendance (années 1770- 1781) »…

5Au fil des années, une collaboration s’est mise en place entre les membres du CEHM et des sociologues, des anthropologues et des historiens de l’Université Toulouse II-Le Mirail. Ensemble, nous avons organisé des manifestations scientifiques, comme un premier colloque sur le thème Apport des sciences humaines à l’histoire de la médecine en octobre 1995. Ces enseignants-chercheurs, mais aussi leurs étudiants, ont pu publier dans le Bulletin différents articles de synthèse ou leurs travaux de maîtrise ou de master, mêlant ainsi leurs contributions à celles des amateurs d’histoire de la médecine du CEHM.

6En janvier 2011, à l’issue du colloque international « Histoire du cancer (1750-1950) » co-organisé par le CEHM et le laboratoire Framespa (CNRS/Université Toulouse II-Le Mirail), une thématique de recherche – Santé et Société – a émergé au sein de ce dernier. D’un commun accord, les membres de cette nouvelle équipe ont décidé de « reformuler » le Bulletin, pour en faire une revue répondant aux critères de qualité et aux normes universitaires. C’est ainsi qu’elle s’est dotée d’un comité scientifique international et que ses publications seront validées par un comité de lecture composé de spécialistes reconnus. Tout en conservant, par son lectorat, un lien fort avec les milieux médicaux, il s’agissait de réserver ses colonnes aux historiens de la médecine et de la santé des universités françaises et étrangères.

7En refondant cette revue, notre ambition est de promouvoir les recherches en histoire socio-culturelle de la médecine, de la santé et du corps et de permettre un meilleur dialogue des spécialistes de ces questions, qui restent malheureusement quelque peu isolés au sein de laboratoires spécialisés autour d’autres axes de recherche. Nous souhaitons donc en faire un outil pour les historiens francophones, mais aussi un lieu de rencontre, d’ouverture internationale – grâce à l’accueil de textes écrits en anglais – et de convergence des différentes problématiques soulevées aujourd’hui par l’histoire de la médecine et de la santé.

8Pour ce faire, la revue Histoire, médecine et santé proposera des contributions en histoire antique, médiévale, moderne et contemporaine et ne souhaite pas se limiter à une aire culturelle ou à une problématique particulières. Chaque numéro sera constitué d’un dossier thématique, introduit par un coordinateur chargé de faire un point historiographique ; une approche pluridisciplinaire sera privilégiée en fonction des thèmes abordés. Pour suivre l’actualité de la recherche, des varia seront proposés et une dernière rubrique, centrée sur les sources sollicitées par les historiens, présentera occasionnellement des bilans historiographiques et méthodologiques et laissera une large place à l’édition de ces documents. Enfin, des comptes rendus d’ouvrages seront également proposés.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Lile, « Éditorial »Histoire, médecine et santé, 1 | 2012, 5-6.

Référence électronique

Pierre Lile, « Éditorial »Histoire, médecine et santé [En ligne], 1 | printemps 2012, mis en ligne le 01 juillet 2013, consulté le 16 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/hms/79 ; DOI : https://doi.org/10.4000/hms.79

Haut de page

Auteur

Pierre Lile

Président d’honneur du comité éditorial d’Histoire, médecine et santé. Fondateur du Bulletin du Centre d’Etude d’Histoire de la Médecine

Haut de page

Droits d’auteur

CC BY-NC-ND 4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International - CC BY-NC-ND 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search