Navigation – Plan du site
Champs libres
Initiatives

« Il est indispensable d’accorder une attention spéciale aux chercheures dans les zones de conflits »

Zakiyatou Oualett Halatine
p. 177-178

Résumé

Originaire du Mali, Zakiyatou Oualett Halatine est ingénieure industrielle, spécialisée dans le renforcement des capacités pour la réduction des disparités, comme celle liées à l’analphabétisme en Afrique, et directrice d’une société d’études et de recherche, la Serim. En raison de son origine ethnique, son domicile et sa société localisés à Kati ont été pillés, saccagés et partiellement brûlés le 1er février 2012. Ses trois enfants et elle-même sont miraculeusement sortis indemnes de cette attaque, mais tous ses investissements ont été ruinés. Son rôle dans une association de réfugiés et de victimes lui a valu menaces, stigmatisation, haine de certains de ses compatriotes et le non-renouvellement de son passeport. C’est pour ces raisons qu’elle est venue en France avec ses enfants.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Née au Mali, mon enfance a été celle d’un enfant du Sahel. Mon milieu était peu favorable à l’école française, mêmes pour les garçons, a fortiori pour les filles. Les moyens de ma famille étaient modestes (quelques têtes de bétail sahélien et des terres qui furent expropriées). Heureusement, trois figures de ce milieu comprenaient l’intérêt de l’école.

Mon parcours professionnel et de formation s’est déroulé au Mali et à l’étranger : fillette, l’école primaire et notre campement se trouvaient distants de 5 à 10 km. Jeune adolescente, j’étais ballottée d’une ville à l’autre à la recherche d’un endroit où mes parents pouvaient survivre et assurer la poursuite de ma scolarité. Adolescente, mon lycée était à quelque 800 km de ma famille. Jeune fille, mes études supérieures représentaient un dépaysement à Kiev, à des milliers de kilomètres de mes proches sans possibilité de communiquer avec eux : loin du sable chaud et dans une neige profonde, bravant le froid glacial. Les maîtres mots ét...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Zakiyatou Oualett Halatine, « « Il est indispensable d’accorder une attention spéciale aux chercheures dans les zones de conflits » », Hommes & migrations, 1328 | 2020, 177-178.

Référence électronique

Zakiyatou Oualett Halatine, « « Il est indispensable d’accorder une attention spéciale aux chercheures dans les zones de conflits » », Hommes & migrations [En ligne], 1328 | 2020, mis en ligne le 01 janvier 2020, consulté le 06 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/10892

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals