Skip to navigation – Site map

HomeNuméros1330Le Point Sur« Crevons la faim. Joyeux Noël ! »

Le Point Sur

« Crevons la faim. Joyeux Noël ! »

Chronique d’une action collective de « travailleurs sans papiers » de Valence à toute la France (1972-1973)
Philippe Hanus
p. 19-24

Abstract

En décembre 1972, des travailleurs immigrés tunisiens entament une grève de la faim à Valence contre la décision de leur expulsion prise par la préfecture de la Drôme. Cette modalité de lutte essaime bientôt dans toute la France grâce à l’appui de diverses organisations militantes. De Paris à Marseille en passant par Strasbourg ou Bordeaux, des actions similaires se multiplient avec le soutien du clergé qui accueille les grévistes dans les églises. De la protestation contre les refoulements, l’objet de la mobilisation va s’élargir aux demandes de cartes de travail et à l’abrogation des circulaires Marcellin-Fontanet.

Top of page

Excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2023.
Read it

Outline

Quand les « travailleurs immigrés » font entendre leurs voix
La grève de la faim à Valence, décembre 1972
Une nébuleuse d’actions humanitaires et militantes en France
« À bas l’esclavage ! Nous sommes tous des ouvriers ! »

First lines

Dans la nuit du 24 décembre 1972, un cortège silencieux défile dans les rues de Valence (Drôme). Une banderole flotte au-dessus des manifestants sur laquelle est inscrit en lettres noires : « Noël en deuil. » La procession a lieu sans incident. En fin d’après-midi, certaines informations avaient fait craindre une action de contre-manifestants, mais il n’en a rien été. Ce soir-là, les desservants de quatre paroisses de la cité rhodanienne ont décidé de ne pas célébrer la traditionnelle messe de minuit, invitant les fidèles à rejoindre un rassemblement en soutien à dix-neuf « travailleurs sans-papiers » tunisiens engagés dans une grève de la faim. Un peu plus tôt dans la journée, ceux-ci avaient adressé le télégramme suivant au président de la République, à l’ambassadeur de Tunisie et au préfet de la Drôme qui a pris une mesure d’expulsion du territoire français à leur encontre : « Crevons de faim. Joyeux Noël ! » Cette « nuit de Noël », exceptionnelle par son intensité dans la préfec...

Top of page

References

Bibliographical reference

Philippe Hanus, “« Crevons la faim. Joyeux Noël ! »”Hommes & migrations, 1330 | 2020, 19-24.

Electronic reference

Philippe Hanus, “« Crevons la faim. Joyeux Noël ! »”Hommes & migrations [Online], 1330 | 2020, Online since 03 January 2023, connection on 15 October 2021. URL: http://journals.openedition.org/hommesmigrations/11361; DOI: https://doi.org/10.4000/hommesmigrations.11361

Top of page

About the author

Philippe Hanus

Historien, ethnopôle « Migrations, Frontières, Mémoires », Cpa-Valence, LARHRA UMR 5190.

By this author

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search