Navigation – Plan du site

AccueilNuméros1330Le Point SurLes pieds-noirs en 1973, le tourn...

Le Point Sur

Les pieds-noirs en 1973, le tournant mémoriel ?

Abderahmen Moumen
p. 55-57

Résumé

La volonté des pieds-noirs d’assurer en France la transmission de leur culture, marquée par la mémoire de l’exil, se cristallise en 1973 dans la création du Cercle algérianiste, une association de rapatriés d’Algérie à caractère culturel.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Le cercle algérianiste, sauver la mémoire et la culture des Français d’Algérie
Notre-Dame de Santa-Cruz, un pèlerinage de mémoire
Du « fellagha » à l’immigré algérien, une mémoire en guerre ?

Aperçu du texte

Au début des années 1970, Pierre Baillet, qui a soutenu une thèse sur les rapatriés d’Algérie en France, conclut que « l’intégration des Français d’Algérie à la communauté nationale apparaît pratiquement achevée. Malgré les ressentiments légitimes et semblables, à ceux que les Français nourrissent pour d’autres problèmes, les pieds-noirs sont pleinement intégrés, dans leur grande majorité à la vie métropolitaine », insistant aussi sur leur apport réel et positif à la France. Aux doléances des associations revendicatives de rapatriés envers les pouvoirs publics, récurrentes depuis 1962, s’ajoutent en 1973 de nouveaux enjeux mémoriels et identitaires, symbolisés par la création du Cercle algérianiste et la ferveur du pèlerinage de Notre-Dame de Santa-Cruz, mouvement qualifié de « nostalgérie ». Néanmoins, pour certains pieds-noirs, la Guerre d’Algérie n’est toujours pas terminée, et l’association « fellagha »/immigré algérien s’affirme.

Le cercle algérianiste, sauver la mémoire et la c...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Abderahmen Moumen, « Les pieds-noirs en 1973, le tournant mémoriel ? »Hommes & migrations, 1330 | 2020, 55-57.

Référence électronique

Abderahmen Moumen, « Les pieds-noirs en 1973, le tournant mémoriel ? »Hommes & migrations [En ligne], 1330 | 2020, mis en ligne le 03 janvier 2023, consulté le 24 novembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/11438 ; DOI : https://doi.org/10.4000/hommesmigrations.11438

Haut de page

Auteur

Abderahmen Moumen

Historien, chercheur associé à l’UMR TELEMMe, Aix-Marseille Université.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search