Navigation – Plan du site

AccueilNuméros1330Le Point SurAfrica Fête, une lutte culturelle...

Le Point Sur

Africa Fête, une lutte culturelle des travailleurs immigrés

Hédia Yelles - Chaouche, Muséologue et cheffe de projet d’exposition au département des collections et MNHI.
p. 73-75

Résumé

La première édition du festival Africa Fête a été organisée en janvier 1978 à la Maison de la Mutualité (Paris) par Mamadou Konté. Elle vise à prolonger dans le champ culturel le combat des travailleurs immigrés pour leur reconnaissance et l’amélioration de leurs conditions de vie en France.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Des organisateurs investis
Un lieu symbolique fort et des artistes engagés
Des pavés… à la scène !
Africa Fête : une révolution en musique

Aperçu du texte

Titre accrocheur et esthétique recherchée, l’affiche de la première édition du festival Africa Fête est pleine de promesse. L’enjeu est de taille en ce début de janvier 1978 : l’événement se doit de faire salle comble, il en va de la pérennité de cette nouvelle manifestation culturelle. Sur un fond bleu nuit, se détache la silhouette lumineuse et énergique d’un musicien qui tambourine sur son instrument. On pourrait croire que cette photographie a été spécialement réalisée pour cet événement. Il s’agit pourtant d’une image prise lors d’une manifestation de travailleurs immigrés dans le cadre d’un défilé du 1er mai. Cet élément n’est pas anodin et atteste bien du positionnement militant des organisateurs de ce festival.

Des organisateurs investis

On ne peut citer le festival Africa Fête sans mentionner, en premier lieu, l’emblématique Mamadou Konté, créateur de cette manifestation. Arrivé en France en tant que simple ouvrier, il devient rapidement un militant actif, puis un programmate...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hédia Yelles - Chaouche, Muséologue et cheffe de projet d’exposition au département des collections et MNHI., « Africa Fête, une lutte culturelle des travailleurs immigrés »Hommes & migrations, 1330 | 2020, 73-75.

Référence électronique

Hédia Yelles - Chaouche, Muséologue et cheffe de projet d’exposition au département des collections et MNHI., « Africa Fête, une lutte culturelle des travailleurs immigrés »Hommes & migrations [En ligne], 1330 | 2020, mis en ligne le 03 janvier 2023, consulté le 02 décembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/11462 ; DOI : https://doi.org/10.4000/hommesmigrations.11462

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search