Skip to navigation – Site map

HomeNuméros1330Le Point Sur1973. Les Italiens sont-ils encor...

Le Point Sur

1973. Les Italiens sont-ils encore des immigrés ?

Stéphane Mourlane
p. 94-97

Abstract

En 1973, la France compte un demi-million de personnes de nationalité italienne installées sur son sol. Tout en maintenant la culture du pays d’origine, cette population recompose ses liens avec l’Italie et représente le paradigme d’une intégration socio-économique et culturelle réussie.

Top of page

Excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2023.
Read it

Outline

Une population stabilisée
Des modèles d’intégration
Traces d’italianité

First lines

Les Italiens constituent une composante majeure de l’immigration en France depuis la fin du XIXe siècle. Main-d’œuvre convoitée par les autorités françaises, 402 925 Italiens, principalement des Méridionaux, franchissent les Alpes entre 1946 et 1973. Mais, depuis 1957, les flux annuels ne cessent de baisser, s’effondrant à partir du milieu des années 1960.

En 1973, ils ne sont plus que 4 827 à être introduits ou régularisés par l’Office national de l’immigration, 7 615 selon les données du ministère du Travail reprises par l’ambassade d’Italie à Paris. Et si les personnes de nationalité italienne installées en France sont encore 573 817 au 1er janvier 1973, elles sont désormais dépassées en nombre par les Espagnols, depuis 1968, puis par les Portugais et les Algériens. La France, qui a été un temps, au cours de l’entre-deux-guerres, la première destination des émigrés italiens, n’attire plus que 5,3 % d’entre eux. Les conditions favorables instaurées par la réglementation de la Commu...

Top of page

References

Bibliographical reference

Stéphane Mourlane, “1973. Les Italiens sont-ils encore des immigrés ?”Hommes & migrations, 1330 | 2020, 94-97.

Electronic reference

Stéphane Mourlane, “1973. Les Italiens sont-ils encore des immigrés ?”Hommes & migrations [Online], 1330 | 2020, Online since 03 January 2023, connection on 21 January 2022. URL: http://journals.openedition.org/hommesmigrations/11502; DOI: https://doi.org/10.4000/hommesmigrations.11502

Top of page

About the author

Stéphane Mourlane

Maître de conférences en histoire contemporaine, Aix-Marseille Université, CNRS, Telemme, Aix-en-Provence

By this author

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search