Navigation – Plan du site

AccueilNuméros1330Au MuséeLitteratureRue Monge. Des manifestations de ...

Au Musée
Litterature

Rue Monge. Des manifestations de l’histoire dans Chaîne de Saïdou Bokoum

Nicolas Treiber
p. 199-207

Résumé

Au mois de juin 1973, la rue Monge cristallise la lutte menée par les militants d’extrême gauche contre les groupuscules fascistes à Paris. Cette rue du Quartier latin apparaît également dans le roman Chaîne de Saïdou Bokoum comme l’espace de convergence des luttes des étudiants et travailleurs africains pour la reconnaissance de leurs droits. Le croisement possible de ces deux manifestations dévoile un itinéraire à la fois réel et imaginé dans cette rue devenue le théâtre du combat antiraciste.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Une poétique du déchaînement
Les manifestations possibles de la rue Monge
Les immigrés africains au premier plan
Une métonymie des combats de l’époque
L’abîme aux pentes en Z
Conclusion

Aperçu du texte

Chaîne, premier roman de l’écrivain et metteur en scène guinéen Saïdou Bokoum, a été achevé durant l’été 1973, sur des coins de tables de cafés où l’auteur avait ses habitudes, entre la place Saint-Michel et la place de la Contrescarpe. Chaîne raconte l’histoire de Kanaan Niane, étudiant guinéen arrivé à la Cité universitaire de Nanterre au milieu des années 1960. Tombé en dépression suite à une peine de cœur, parti se perdre dans la ville jusqu’à tenter de se suicider, il doit son salut à la troupe de théâtre, le groupe Kotéba, qu’il a fondé avec trois amis, et qu’il finit par retrouver après ses multiples errances dans Paris. Cette troupe s’est engagée dans la lutte contre le racisme et les inégalités sociales que subissent les Africains en France au tournant des années 1960-1970. Par le jeu scénique et le débat, ses membres encourageaient les travailleurs africains à revendiquer leurs droits.

Débridé, dérangeant et clairvoyant au point d’embrasser l’histoire en train de se faire, ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nicolas Treiber, « Rue Monge. Des manifestations de l’histoire dans Chaîne de Saïdou Bokoum »Hommes & migrations, 1330 | 2020, 199-207.

Référence électronique

Nicolas Treiber, « Rue Monge. Des manifestations de l’histoire dans Chaîne de Saïdou Bokoum »Hommes & migrations [En ligne], 1330 | 2020, mis en ligne le 03 janvier 2023, consulté le 20 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/11571 ; DOI : https://doi.org/10.4000/hommesmigrations.11571

Haut de page

Auteur

Nicolas Treiber

Docteur en littérature française, Cielam, université Aix-Marseille.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search