Skip to navigation – Site map

HomeNuméros1330Champs libresEntretien« À l’époque, le champ scientifiq...

Champs libres
Entretien

« À l’époque, le champ scientifique “migrations” n’existe pas »

Entretien avec Jocelyne Streiff-Fénart, directrice de recherche émérite au CNRS, ancienne directrice de l’URMIS (2000-2012) et Maryse Tripier, professeure émérite de sociologie à l’université Paris-7 Diderot, membre de l’URMIS.
Yvan Gastaut
p. 216-219

Excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2023.
Read it

First lines

Yvan Gastaut : Quelle était votre activité de recherche en 1973 ? Dans quelle université, quel laboratoire et sur quel (s) thème (s) ?

Jocelyne Streiff-Fénart : À cette époque, je commençais avec d’autres étudiants en sociologie de l’université de Nice à émarger sur des contrats de recherche de l’Institut d’études et de recherches interethniques et interculturelles (IDERIC), un institut créé en 1966 par le ministère de l’Éducation pour développer l’étude des relations interethniques et interculturelles en France. Il s’appelait au début Centre d’études des relations interethniques (CERIN), puis est devenu IDERIC en 1970. La participation à une recherche collective sur les « effets de la formation sur les travailleurs immigrés » en 1973 a débouché sur la création, autour de Michel Oriol, d’une équipe de jeunes chercheurs qui prendra pour objet dans les années suivantes divers aspects de la situation des immigrés : cohabitation dans les quartiers, résorption des bidonvilles, scolarisati...

Top of page

References

Bibliographical reference

Yvan Gastaut, “« À l’époque, le champ scientifique “migrations” n’existe pas »”Hommes & migrations, 1330 | 2020, 216-219.

Electronic reference

Yvan Gastaut, “« À l’époque, le champ scientifique “migrations” n’existe pas »”Hommes & migrations [Online], 1330 | 2020, Online since 01 July 2020, connection on 18 October 2021. URL: http://journals.openedition.org/hommesmigrations/11587; DOI: https://doi.org/10.4000/hommesmigrations.11587

Top of page

About the author

Yvan Gastaut

Historien maître de conférence, Unité de recherches Migrations et société (Urmis), université Côte d’Azur.

By this author

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search