Navigation – Plan du site

AccueilNuméros1331Le Point SurMigrantes et engagées

Le Point Sur

Migrantes et engagées

Camille Schmoll
p. 9-14

Résumé

Étudier les migrations au féminin sous le prisme de l’engagement porté par les études de genre permet de sortir des représentations stéréotypées accolées aux femmes migrantes d’aujourd’hui. Ni héroïnes, ni victimes, elles sont pleinement actrices de leur migration. Leurs trajectoires migratoires diversifiées recouvrent un mouvement d’autonomisation qui se traduit à la fois, sur le plan politique, par des revendications pour la reconnaissance de leurs droits et, sur le plan personnel, par le développement de leur capacité d’action.

Haut de page

Notes de la rédaction

Ce texte s’inspire en grande partie d’un ouvrage à paraître en novembre, Camille Schmoll, Les damnées de la mer. Femmes et frontières en Méditerranée, La Découverte, 2020.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Femmes en migration : une présence durable, majeure et plurielle
Une approche féministe des politiques migratoires
La migration comme engagement

Aperçu du texte

Dans la nuit du 4 au 5 juin 2020, une embarcation dirigée vers l’Europe avec une soixantaine de passagers à son bord fait naufrage au large de l’archipel tunisien des îles Kerkennah, ne laissant aucun rescapé. Parmi les victimes, une majorité de femmes provenant d’Afrique subsaharienne. Dans les traversées de la Méditerranée, la présence de femmes n’est bien sûr pas une nouveauté, mais elles sont pourtant fréquemment absentes des descriptions médiatiques qui en sont faites. Ces femmes, loin des représentations qui les entourent, ne sont pas toutes victimes de la traite : leurs motivations au départ sont multiples et parfois inextricablement imbriquées. Souvent plus vulnérables que les hommes, elles sont proportionnellement plus nombreuses qu’eux à succomber à la longue traversée de l’Afrique du Nord et de la mer.

Depuis juillet 2019, une vingtaine d’employées, femmes de chambre et gouvernantes d’une société de sous-traitance du groupe Accor travaillant pour l’hôtel Ibis des Batignoll...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Camille Schmoll, « Migrantes et engagées »Hommes & migrations, 1331 | 2020, 9-14.

Référence électronique

Camille Schmoll, « Migrantes et engagées »Hommes & migrations [En ligne], 1331 | 2020, mis en ligne le 04 janvier 2023, consulté le 25 février 2021. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/11737 ; DOI : https://doi.org/10.4000/hommesmigrations.11737

Haut de page

Auteur

Camille Schmoll

Géographe, maîtresse de conférences HDR à l’université de Paris, membre de l’Institut universitaire de France et de l’UMR Géographie-cités, Fellow de l’Institut Convergences Migrations (ICM).

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search