Navigation – Plan du site

AccueilNuméros1331Le Point SurDe l’invisibilité à la valorisati...

Le Point Sur

De l’invisibilité à la valorisation de l’engagement

Les femmes dans les recherches sur l’immigration en France (1970-2020)
Linda Guerry
p. 17-23

Résumé

Longtemps ignorées par les sciences humaines et sociales, les femmes immigrées sont désormais rarement oubliées dans les recherches, même si certains points aveugles et stéréotypes perdurent. Attentive à l’articulation de la recherche scientifique et des mobilisations politiques dans le contexte français, l’analyse du chemin parcouru depuis les années 1970 révèle une succession de figures féminines de l’immigration, parfois concomitantes : les mères de famille, les femmes discriminées et les femmes engagées.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Mères de famille
Femmes discriminées
Femmes engagées
L’émergence d’une nouvelle génération

Aperçu du texte

La visibilité des immigrantes n’est liée ni à leur histoire ni à leur nombre. En 1975, la sociologue Mirjana Morokvasic, pionnière de la recherche sur les immigrantes, publie dans L’année sociologique un état de la question sur l’immigration féminine en France. Elle écrit : « Les études sociologiques ayant pour objet l’analyse de la situation des femmes migrantes sont pratiquement inexistantes en France […]. Les femmes migrantes ont été mentionnées et le sont encore, dans le cadre des travaux sur la famille, dans le chapitre sur les enfants, donc dans des domaines considérés “par nature” comme spécifiquement féminins. » En effet, les approches marxiste et structuraliste qui dominent alors la recherche sociologique française donnent un visage masculin à l’immigré, l’homme incarnant alors le travail.

Mères de famille

À partir du milieu des années 1970, les recherches sur les femmes immigrées se font plus nombreuses. Deux décisions politiques successives sont généralement avancées pour e...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Linda Guerry, « De l’invisibilité à la valorisation de l’engagement »Hommes & migrations, 1331 | 2020, 17-23.

Référence électronique

Linda Guerry, « De l’invisibilité à la valorisation de l’engagement »Hommes & migrations [En ligne], 1331 | 2020, mis en ligne le 04 janvier 2023, consulté le 25 février 2021. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/11742 ; DOI : https://doi.org/10.4000/hommesmigrations.11742

Haut de page

Auteur

Linda Guerry

Chercheuse associée au Larhra (Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes – UMR 5190, Fellow de l’Institut Convergences Migrations (ICM).

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search