Navigation – Plan du site

AccueilNuméros1332Au MuséeLittératureÉcrire sur soi

Au Musée
Littérature

Écrire sur soi

Retour sur des ateliers d’écriture en partenariat avec le Musée à l’automne 2020
Bénédicte Vermogen et Kidi Bebey
p. 96-100

Résumé

Dans le cadre de sa résidence d’auteure en 2020 au Musée national d’histoire de l’immigration, et en raison de la situation sanitaire qui a poussé Kidi Bebey à imaginer des séances à distance, l’écrivaine a donné six ateliers d’écriture à un groupe d’élèves d’une classe d’unité pédagogique pour élèves allophones arrivants (UPEAA) du collège Paul Éluard de Grigny (Essonne), piloté par Bénédicte Vermogen. Ces ateliers adressés à des élèves marqués par l’expérience migratoire et la période de l’adolescence ont pris pour thème l’identité, la sienne et celles des autres, et la manière d’écrire un récit sur soi et sa famille.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Bénédicte Vermogen : des ateliers d’écriture, une opportunité de basculer dans l’art d’écrire
Genèse du projet dans le collège Paul Éluard de Grigny (Essonne)
Les débuts de la collaboration avec Kidi Bebey
Les ateliers d’écriture
Les effets produits
Kidi Bebey : faire du français une langue alliée dans l’expression de soi
Identités multiples
Expression plutôt que correction
Estime de soi et partage
Si loin, si proche

Aperçu du texte

Bénédicte Vermogen : des ateliers d’écriture, une opportunité de basculer dans l’art d’écrire

Je suis professeure de lettres modernes et de français langue de scolarisation au sein de l’Éducation nationale. J’exerce mon métier à Grigny dans l’Essonne au sein d’un établissement appartenant au réseau d’éducation prioritaire. Au sein de celui-ci, je coordonne une unité pédagogique pour des élèves allophones arrivants. Mon rôle est d’accueillir des collégiens scolarisés dans mon établissement qui arrivent de l’étranger. Les profils des élèves que nous accueillons sont très variés. Certains sont francophones, d’autres allophones, d’autres encore jamais scolarisés antérieurement ou au contraire très bien scolarisés antérieurement. Ce que mes élèves partagent, c’est leur arrivée sur un nouveau territoire au sein d’un système scolaire dont ils ne maîtrisent pas les codes. Mon rôle est de construire un parcours sur mesure pour chacun afin qu’ils puissent devenir autonomes et se construire da...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bénédicte Vermogen et Kidi Bebey, « Écrire sur soi »Hommes & migrations, 1332 | 2021, 96-100.

Référence électronique

Bénédicte Vermogen et Kidi Bebey, « Écrire sur soi »Hommes & migrations [En ligne], 1332 | 2021, mis en ligne le 01 janvier 2021, consulté le 24 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/12232 ; DOI : https://doi.org/10.4000/hommesmigrations.12232

Haut de page

Auteurs

Bénédicte Vermogen

Professeure de lettres modernes et de français langue de scolarisation.

Kidi Bebey

Ecrivaine, éditrice et journaliste.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search