Navigation – Plan du site

Le paradoxe européen

Marie Poinsot
p. 1

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

L’exposition Ciao Italia, produite par le Musée national de l’histoire de l’immigration, présente depuis mars 2017 « un siècle d’immigration et de culture italiennes en France ». À cette occasion, Stéphane Mourlane, historien et un des co-commissaires de cette exposition, avait proposé de coordonner en duo avec le géographe Hadrien Dubucs un numéro de la revue Hommes & Migrations qui fasse le point sur les migrations intra-européennes d’aujourd’hui.

On a oublié que les migrations, essentiellement européennes jusqu’à la fin du XXe siècle, ont marqué les grandes étapes de l’histoire de l’Europe. Que ce soit la fondation des routes commerciales, des grandes villes et des ports, l’industrialisation massive des économies et la reconstruction après les grandes guerres, ces transitions ont suscité un appel récurrent de main-d’œuvre par-delà des frontières internes au continent. L’Europe s’est aussi construite à travers l’histoire des échanges scientifiques, techniques et artistiques pour de...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie Poinsot, « Le paradoxe européen », Hommes & migrations, 1317-1318 | 2017, 1.

Référence électronique

Marie Poinsot, « Le paradoxe européen », Hommes & migrations [En ligne], 1317-1318 | 2017, mis en ligne le 01 avril 2017, consulté le 22 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/3861

Haut de page

Auteur

Marie Poinsot

Rédactrice en chef de la revue.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals