Navigation – Plan du site
Dossier

L’émigration portugaise qualifiée dans le contexte européen

Rui Machado Gomes, João Teixeira Lopes, Henrique Vaz, Rafaela Ganga, José Pedro Silva, Sílvia Silva, Paulo Peixoto, Maria de Lourdes Machado, Rui Brites, Tomás Patrocínio et Belmiro Cabrito
p. 93-104

Résumé

Devant le renouvellement de l’émigration portugaise en Europe, une enquête réalisée en 2014 fait le point sur les représentations que les migrants portent sur leur propre parcours. La distinction de différents facteurs de répulsion pour leur pays d’origine et d’attraction pour le pays de destination permet d’esquisser les nouveaux visages des migrants portugais, plus qualifiés que leurs prédécesseurs, très informés sur les perspectives professionnelles de mobilité. Envisageant leur départ davantage comme une expérience de vie qu’une situation d’émigration, ils contribuent à redéfinir les contours transnationaux de l’Europe contemporaine.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Facteurs d’attraction et de répulsion
Caractéristiques de l’étude et facteurs de l’émigration
La prévalence des facteurs de répulsion dans le pays d’origine
La prévalence des facteurs d’attraction du pays de destination
Le rôle du facteur culturel dans le parcours migratoire
Conclusion

Aperçu du début du texte

Les flux migratoires récents depuis le Portugal vers d’autres pays européens, résultant en partie d’une crise économique qui touche l’ensemble du territoire européen (mais davantage encore les pays d’Europe du Sud), présentent des caractéristiques nouvelles par rapport aux flux migratoires antérieurs de citoyens portugais, notamment parce qu’ils reflètent une augmentation importante du niveau de qualification de cette population. La mobilité sociale ascendante, autrefois promise par l’augmentation des qualifications académiques dans le pays d’origine, ne semble plus être une garantie pour un nombre croissant de candidats à l’émigration. Cette dernière apparaît par conséquent comme une solution vitale pour assurer une mobilité sociale. Selon les données de l’Observatoire de l’émigration portugais en 2014, l’émigration des Portugais qualifiés a augmenté de près de 90 % entre 2000 et 2010. La part de cette catégorie parmi l’ensemble des émigrés est passée de 6 % à 10 % sur la même péri...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Rui Machado Gomes, João Teixeira Lopes, Henrique Vaz, Rafaela Ganga, José Pedro Silva, Sílvia Silva, Paulo Peixoto, Maria de Lourdes Machado, Rui Brites, Tomás Patrocínio et Belmiro Cabrito, « L’émigration portugaise qualifiée dans le contexte européen », Hommes & migrations, 1317-1318 | 2017, 93-104.

Référence électronique

Rui Machado Gomes, João Teixeira Lopes, Henrique Vaz, Rafaela Ganga, José Pedro Silva, Sílvia Silva, Paulo Peixoto, Maria de Lourdes Machado, Rui Brites, Tomás Patrocínio et Belmiro Cabrito, « L’émigration portugaise qualifiée dans le contexte européen », Hommes & migrations [En ligne], 1317-1318 | 2017, mis en ligne le 01 avril 2020, consulté le 21 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/3880 ; DOI : 10.4000/hommesmigrations.3880

Haut de page

Auteurs

Rui Machado Gomes

Centre d’études sociales, université de Coimbra.

João Teixeira Lopes

Faculté de lettres, université do Porto. Luísa Cerdeira, Institut de l’éducation, université de Lisbonne.

Henrique Vaz

Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation, université de Porto.

Rafaela Ganga

Institut de sociologie, université de Porto.

José Pedro Silva

Boursier, université de Porto.

Sílvia Silva

Boursière, université de Porto.

Paulo Peixoto

Centre d’études sociales, université de Coimbra.

Maria de Lourdes Machado

Centre d’investigation des politiques de l’enseignement supérieur.

Rui Brites

Institut supérieur d’économie et de gestion, université de Lisbonne.

Tomás Patrocínio

Institut de l’éducation, université de Lisbonne.

Belmiro Cabrito

Institut de l’éducation, université de Lisbonne.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals