Navigation – Plan du site
Chroniques
Films

Loving

Film américano-britannique de Jeff Nichols
Anaïs Vincent
p. 191

Texte intégral

1Gros plan sur le visage de Mildred baigné dans l’obscurité. Elle est enceinte. Ses traits sont tirés. Richard est abasourdi. Pudeur, sobriété. Cette annonce ouvre le récit. Jeff Nichols ne s’attarde pas sur le contexte historique mais attache une précision extrême dans la construction de la psychologie de ses personnages. Regards silencieux, tristesse sourde, fatigue physique et psychologique sont les subtils indices que révèle la caméra qui scrute délicatement les visages. Ruth Nugga et Joel Edgerton incarnent avec une large palette de nuances le désespoir, l’attachement, la persévérance et la lassitude du couple. Concision des dialogues.

2Richard façonne des murs de briques à longueur de journée, mais il ne peut ériger la première pierre de son propre foyer familial sur le terrain qu’il a acquis à la sueur de son front en Virginie. Douleur de l’exil et du déracinement.

3Exercice périlleux que celui du récit biographique. Pour la première fois dans son parcours cinématographique, le réalisateur adapte à l’écran une histoire vraie en évitant scrupuleusement les pièges d’un tel genre. Il reconnecte subtilement la fiction au récit grâce à une séquence clé avec l’apparition de Michael Shannon, son acteur fétiche, incarnant un photographe de Life Magazine. La genèse de cette photo de presse ancre le récit dans le réel, témoignant de l’importance du rôle des médias dans cette lutte pour la liberté.

4Avec Loving, Jeff Nichols, en habile peintre des émotions, signe avec grâce un portrait juste d’un couple emblématique de la lutte contre la ségrégation, en faveur de la tolérance. Ce qui fait la force de cette œuvre, c’est la portée universelle et intemporelle de cette histoire singulière. Loin des biopics traditionnels, il prolonge la cohérence de sa fascinante filmographie.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anaïs Vincent, « Loving  », Hommes & migrations, 1317-1318 | 2017, 191.

Référence électronique

Anaïs Vincent, « Loving  », Hommes & migrations [En ligne], 1317-1318 | 2017, mis en ligne le 01 avril 2017, consulté le 20 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/3930

Haut de page

Auteur

Anaïs Vincent

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals